THOMAS RACING DEVELOPPEMENT

THOMAS RACING DEVELOPPEMENT

Guide d'achat d'un tour à l'usage des mécaniciens amateurs

PREAMBULE

 

Faisant suite à l'article arrivée d’un nouveau tour, voici un petit guide destiné aux mécaniciens amateurs qui souhaitent acheter un tour d'occasion. Cet article ne concerne que les tours conventionnels. Sauf exception, très peu de mécaniciens amateurs achètent un tour à commande numérique (C.N.) de bonne facture. J'entend par là que les machines C.N. proposées au grand-public sont pour moi des gadgets dont la précision, la puissance et la durée de vie ne correspondent absolument pas aux besoins d'un mécanicien qui quoique non-professionnel souhaite disposer de moyens comparables avec ceux dont disposaient les professionnels il y a quelques années. Notre but est clair : il s'agit de disposer d'une machine capable de réaliser des pièces suffisamment précises pour qu'elles puissent être utilisées dans une auto de course , sur une moto, ou n'importe quel mécanisme qui doivent fonctionner de manière fiable. Ceux qui veulent réaliser des objets d'art, des jouets, des gadgets pourront acheter autre chose; mais ce n'est pas le but ici. Autrement formulé, les tours dont je vais parler sont des machines parfois dépassées sur le plan de la productivité, mais majoritairement  pas sur le plan de la précision et de la fiabilité à condition qu'elles soient en bon état.

 

Certes, on peut acheter, parfois moins cher qu'un tour conventionnel, des tours à commande numérique professionnels des années 80. Outre le fait qu'elles sont souvent très usées, que la fiabilité des composants électroniques qui ont quarante ans devient franchement précaire, que les cartes électroniques sont parfois très difficiles à trouver, je reproche à ces machines d'être nettement plus encombrantes et plus lourdes que les machines conventionnelles. Autre petite difficulté avec les machines C.N. françaises des années 80 ont souvent des commandes numériques NUM. Il faut apprendre le langage de programmation de l'époque. Et ce langage est nettement moins intuitif que ce qui se fait actuellement. Au-delà de l'attrait que j'aie pu avoir pour la technologie, un certain pragmatisme m'a interdit de me lancer dans l'achat d'une machine de ce type.  Autant, je considère que l'achat d'une MOCN (Machine-outil à Commande Numérique) puisse augmenter considérablement le champ d'action d'une fraiseuse, autant je pense que pour un tour destiné avant tout à la fabrication de pièces unitaires la commande numérique représente beaucoup de contraintes pour peu d'avantages quand on sait se servir d'un tour. Beaucoup de débutants s'imaginent que la CN va leur permettre d'échapper à la phase d'apprentissage de la partie physique de leur machine et les dispenser de montages parfois longs à réaliser. Il n'en est rien. Pour bien usiner avec une CN, il faut d'abord savoir se servir d'une machine conventionnelle. Aussi nous n'en parlerons pas plus ici sauf pour dire que beaucoup de petits tours anciens d'amateurs ont été numérisés ces dernières années ce qui pour autant n'en fait pas des machines plus précises qu'avant. la commande numérique ne fait que commander. C'est en réalité la machine qui exécute l'ordre qui conditionne la qualité obtenue.

 

Nous n'allons aborder que les tours dits parallèles, c'est-à-dire à axe de rotation horizontal. Et principalement des tours à charioter et fileter qui sont au tournage ce que les fraiseuses universelles sont au fraisage : les machines les plus polyvalentes.

 

Tours anciens à courroies plates en cuir

 

Même en parfait état, les tours anciens à courroies plates en cuir cumulent généralement les inconvénients suivants :

 

  • Patinage fréquent des courroies ;
  • Puissance transmissible limitée (découle du précédent) ;
  • Ruptures de courroies au niveau des agrafes fréquentes ;
  • Agrafes bruyantes ;
  • Agrafes dangereuses (peuvent happer des vêtements, et ceci d'autant plus qu'il faut souvent lubrifier les paliers qui sont à proximité des courroies) ;
  • Incompatibilité entre les huiles de lubrification des paliers généralement lisses et adhérence des courroies ;
  • Projection d'huile jusqu'au plafond à cause des paliers lisses ;
  • Très grande inertie des broches, donc démarrage difficile et arrêt jamais instantané ;
  • Faible précision des broches à paliers lisses (les paliers se règlent mais si jeu faible, alors fort patinage de courroie) ;
  • Nombre de vitesses limité (8 semble un maximum) ;
  • Fréquence de rotation maximale et spectre vibratoire souvent incompatibles avec l'utilisation d'outillage moderne ;
  • Engrenages à l'air libre qui recoivent des copeaux source de fréquentes ruptures de dents donc de manque de fiabilité et évidemment sont très dangereux ;
  • A iso-capacité, un tour à courroies plates en cuir est plus encombrant qu'une machine moderne.
  • Qualité des matériaux des pièces de la machine laissant très souvent à désirer : inclusions, défauts de compacité, visserie non-normalisée ;
  • Exigences de maintenance très supérieures à celles des machines modernes ;
  • Coût de revient d'une pièce terminée souvent supérieur à celui de la même pièce obtenue avec une machine plus récente, malgré le fait que l'amateur n'est pas rémunéré. Le coût lié à la surconsommation de consommables n'est jamais couvert par la plausible économie réalisée à l'achat.

 

On peut cependant gommer, voire éliminer totalement certains de ces inconvénients en remplaçant les courroies en cuir par des courroies plates synthétiques sans fin. Le seul inconvénient par rapport aux courroies cuir  agrafées est de nécessiter la dépose (une fois) de la broche. Peu d'amateurs le savent : le coût d'exploitation d'une courroie synthétique est plus faible que celui d'une courroie cuir.

 

 

Nous n'allons parler dans ce qui suit que de machines d'une certaine modernité, c'est-à-dire sauf pour certains petits modèles exclure les modèles à transmission à courroies à l'air libre, qu'elles soient plates, trapézoïdales ou crantées.

 

 

==========================================================================================

 

DIMENSIONS CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES D'UN TOUR

 

==============================================================

 

Entrepointes

 

L'entrepointes (souvent écrit entre-pointes) d'un tour correspond à la longueur maximale d'une pièce qu'on pourrait monter entre deux pointes sur le tour.

 

Attention

 

  • Si un mandrin est utilisé, la pièce la plus longue usinable est quasiment toujours plus courte que l'entrepointes indiqué par le constructeur
  • sur certains tours le trainard ne dispose pas d'assez de course pour usiner sur toute la longueur comprise entre les pointes.
  • lorsqu'on veut percer une pièce en bout, la longueur du foret impose de choisir un entrepointes adapté. S'il s'agit de forer de bout en bout en une seule opération une pièce, l'entrepointes nécessaire est souvent supérieur au double de la longueur de la pièce. Ce point peut poser de gros problèmes avec les petits tours, surtout les tours d'établi.

==> On doit donc choisir un entrepointes supérieur à la plus longue pièce qu'on envisage d'usiner.

 

Généralement, les constructeurs indiquent l'entrepointes (EP.)

 

Diamètres

 

Généralement, on définit le diamètre au-dessus du banc (DB).  Il faut bien avoir conscience que sauf exception, ce diamètre n'est pas celui de la plus grosse pièce qu'on pourrait monter sur le tour. En effet, le trainard est posé sur le banc. Et le chariot transversal placé sur le trainard a également une épaisseur. En conséquence, il convient de se renseigner sur le diamètre au-dessus du chariot (DC) qui est la cote la plus utile pour toutes les pièces de longueur conséquente. Cette information n'est pas toujours disponible.

 

Pour les tours à banc rompu, le diamètre dans le rompu (DR) est précieux si on veut usiner des pièces courtes de grand diamètre.

 

Les tours à banc rompu paraissent séduisants au premier abord. Mais il faut bien avoir conscience que le trainard se trouve souvent en porte-à faux quand on travaille près du mandrin. Et par conséquent ces tours s'usent beaucoup plus vite que les autres.

 

Il a existé des tours à banc rompu en deux parties. Un tronçon de banc était démontable pour former le rompu. Cette architecture semble avoir été abandonnée depuis longtemps.

 

Hauteur de pointe (HP)

 

Assez fréquemment, les fabricants indiquent la hauteur de pointe.  Cette dimension correspond à peu de choses près à la moitié du diamètre usinable sur le banc.

 

"Qui peut le plus peut le moins"

 

Derrière cette formule se cache une contre-vérité. En effet, les étagements de fréquences de rotation de broche correspondent généralement aux gabarits des tours. Un tour qui passe 500 mm au-dessus du banc est rarement conçu pour usiner des axes de 2 mm en alliage d'aluminium. Par conséquent, ce genre de machine ne tourne pas assez vite la plupart du temps pour obtenir des états de surface parfaits sur de petites pièces.

 

Certains amateurs se laissent tenter par la simplicité apparente liée à l'utilisation d'un variateur électronique de fréquence. Grâce a cet appareil, on peut augmenter significativement la vitesse maximale d'un tour. Attention cependant à bien respecter la fréquence maximale admissible par le mandrin. Les gros mandrins ne supportent pas les hauts régimes. Surtout ceux qui ont un corps en fonte. 

 

A l'opposé du champ d'application, l'utilisation fréquente d'un tour pour des pièces dont le diamètre est proche du maximum admissible est déconseillé. L'inertie de la pièce, celle du mandrin ou plateau risquent d'user prématurément la machine qui travaille la plupart du temps au maximum de ses capacités. Les freins de broche des machines modernes sont rapidement hors d'usage en cas d'utilisation fréquente pour des pièces très lourdes. De plus, il faut bien penser en achetant un mandrin que lorsqu'il est utilisé au maximum de sa capacité, les mors dépassent légèrement du diamètre du mandrin ce qui peut en plus d'être dangereux s'avérer impossible si les mors butent contre le banc.

 

Passage de broche

 

Souvent, on usine au tour des pièces dans une  barre de métal de longueur très supérieure à la pièce. Pour travailler avec de faibles porte-à-faux, on a intérêt à faire passer la barre à-travers la broche. Le diamètre de passage dans la broche détermine le diamètre maximal de barre  dans laquelle on pourra usiner des pièces sans devoir tronçonner la barre en petites longueurs avant l'usinage.

 

Cônes de broche et de fourreau

 

De ces cônes dépend la taille des accessoires qu'on pourra utiliser sur le tour. Le plus important et pourtant souvent le plus petit des deux est celui du fourreau puisqu'il détermine le diamètre maximal des forêts qu'on peut utiliser. Mais ce cône a aussi un impact sur les filières à déclenchement, les têtes à aléser, les pointes fixes et tournantes dont on peut se servir.

 

Contre poupée

 

Certains tours ne disposent pas de dispositif de serrage rapide de contre-poupée. Il faut utiliser une clé. Souvent on n'y attache pas beaucoup d'importance lors de l'achat. Et finalement on finit par le regretter amèrement. 

 

 

======================================================================

 

CHOIX DE PETITS TOURS diamètre au-dessus du banc < 270

 

======================================================================

 

Les petits tours dont le diamètre admissible au-dessus du banc est inférieur à 270 mm constituent la majorité des machines recherchées par les mécaniciens amateurs débutants.

 

==> En raison de cet engouement de la part des amateurs, d'occasion ces petites machines se négocient souvent bien plus cher que des machines moyennes pourtant plus polyvalentes.

 

Tours d'établi

 

Dans cette catégorie, il y a beaucoup de machines anciennes à courroies à l'air libre dont nous ne parleront que très peu et des machines plus récentes dont certaines seront présentées ici. Pour moi, les tours d'établis se vendent quasiment tous beaucoup trop cher par rapport à leurs performances réelles. Je comprends bien qu'un citadin qui dispose de peu d'espace n'ait pas d'autre alternative.  Mais il faut bien avoir en tête que ces machines sont très loin des performances d'une machine professionnelle.  S'il s'agit de tourner des objets de décoration, des pions en laiton pour un jeu d'échecs par exemple, pas de souci. Par contre la réalisation de pièces de mécanique soignée avec ce type de machine est très compliquée quand elle n'est pas impossible.

 

SCHAUBLIN 102

 

EP 300,  DB 204, DC 120

 

Le plus célèbre des tours d'établi. Pour moi, c'est une machine qui fait partie du patrimoine historique. C'est à mon avis une machine complètement dépassée depuis longtemps qui se vend généralement à des prix totalement déconnectés de ses performances réelles. Tant pis si je me fais des ennemis, je vais vous le dire : ce tour est un mythe... Bien mité à mon avis !

 

La majorité des 102 n'ont  ni trainard, ni vis mère.

 

Franchement, ce tour ne devrait pas figurer ici. Mais il y a tellement de débutants qui se laissent tenter que je me devais d'en parler un minimum.

 

Les fanatiques de la marque mettent souvent en avant les avantages du mandrin à pinces.  Des pinces... Schaublin, évidemment. C'est en effet très intéressant. Mais d'autres tours plus modernes proposent cette option.

 

Un 102

 

184461686.jpg

 

Copies de SCHAUBLIN 102

 

Le Schaublin 102 a été copié par de nombreux fabricants. Lister toutes les marques de copies me parait impossible. Mais les copies ont à peut près les mêmes défauts que l'original sauf souvent le prix nettement plus raisonnable.

 

SCHAUBLIN 70

 

Ce mini Schaublin 102 est une machine d'horloger très connue. Il peut intéresser des modéllistes, mais ça reste une machine dépassée, très limitée et vendue très chère au regard de ses possibilités.

 

 

 

 

Tours d'établis chinois

 

Il existe peut-être de bons tours d'établi chinois. Tous ceux que j'ai essayés se sont révélés être des cochonneries inutilisables. Parmi les principaux défauts et sans hiérarchie :

 

-  absence de vis mère ;

- moteur anémique et fragile (cale et brule) ;

- absence de boite à vitesses (voir le paragraphe sur les variateurs électroniques) ;

- mandrin dangereux (laisse échapper les pièces) ;

- faux-rond de broche inadmissible

- géometrie douteuse (banc non parallèle à l'axe de broche ;

- graduations fausses  (si, c'est possible !) ;

- émissions sonores ;

- absence de boite d'avance ;

- pignonnerie non traitée (et pas rectifiée) ;

- vis mère à filet triangulaire ;

- serrage de la tourelle et de la poupée mobile non efficace ;

- rigidité très faible ;

- roulements de broche de mauvaise qualité;

 

Beaucoup cumulent plusieurs défauts.

 

South bend

 

Un petit tour américain à mon avis très supérieur au Schaublin 102, mais qui se vend la plupart du temps à des prix nettement plus en adéquation avec ses possibilités réelles. Ceci d'autant plus qu'il a une avance automatique. Il en existe plusieurs modèles. Le 9 pouces est très répandu.

 

SouthBendLatheAndre(Copier).jpg

 

ça reste une machine d'un autre âge (entre les deux guerres) plus destinée aux nostalgiques qu'à faire de gros volumes de copeaux en 2021.  Mais le modèle en photo ci-dessus ne peut pas laisser indifférent.

 

La majorité des tours de cette marque auraient vraisemblablement été débarquée dans les camions-ateliers de l'armée américaine à la liberation de 1945. Mais la société qui les a fabriqués existe toujours aux USA. 

 

On notera le porte-outil à lanterne qui est sans conteste la signature des machines très anciennes; la tourelle à quatre positions ayant été inventée outre-Rhin, elle n'est arrivée de ce côté ci- que bien plus tard.

 


 

MYFORD SUPER SEVEN

 

EP : 485 ou 790, HP 89, DB : 178, DC : 104 Banc rompu

 

Plus moderne que le south bend mais également dans un esprit vintage, le Myford séduira probablement un amateur de petite mécanique. Bien qu'il ait un entrainement par courroie (trapézoidale) la cartérisation de la transmission  et des engrenages est un gros plus.

 

super7_1.jpg

 

Ce petit tour n'a pas de barre de chariotage. C'est la vis mère qui doit être utilisée pour charioter.  Il faut donc impérativement vérifier l'état d'usure de l'écrou qui est un point faible de ce tour.

 

14 vitesses, maxi 2150, par déplacement de courroie, ce qui n'est pas idéal.

Pas de boite d'avance. Sur le modèle de base (en photo) doit changer les engrenages pour fileter ou modifier l'avance. Mais il existe des modèles appelés "Quick change équipés d'une boite Norton. Ce tour anglais peut faire des filetages impériaux ou métriques en changeant les engrenages de la lyre.

 

Cône de broche : CM2

Passage de broche 15 mm

 

100 kg (EP 485), 111 kg (EP 790)

 

Un Myford à boite Norton

 

Contrairement à ce que dit l'auteur de la vidéo, ce n'est pas le meilleur moyen de gagner la coupe Davis. Un raquette est plus efficace...

 


 

Points forts :

- Bien plus sûr que le South bend.

- Courroie trapézoidale et non plate

- Avances auto deux axes

- Plage de vitesses très étendue (facteur environ 80 entre les extrêmes)

- Emplacement pour tourelle arrière

- Très nombreux accessoires, asserz faciles à trouver au Royaume-uni

- Il existe une tête de fraisage adaptable sur ce tour. Encore faut-il en trouver une...

 

Points faibles :

- Pas de boite de broche

- Fixation de l'outil complètement dépassée

- Ecrou de la vis mère

- Nez de broche fileté (comme sur nombre de tours d'établi)

 

EMCO COMPACT 5

 

EP 350, HP 65,  DB 130, DC80

 

Image2.jpg

 

500 W (à 60 %) 6 vitesses, 2400 RPM maxi

Nombreux accessoires dont tête de fraisage

Cone de broche CM 2 cone de fourreau CM1

Equipé pour le filetage.

 

Un petit tour  des années 90 avec beaucoup d'accessoires, mais hélas avec une puissance dérisoire et une rigidité faible. Porte-outil désuet.

 

Un jouet de gamin...

 

EMCO COMPACT 8

 

EP450, HP 105, DC 118

 

Image3.jpg

 

Un modèle typiquement pour l'apprentissage. C'est déjà un petit tour nettement plus sérieux que le Compact 5.  1/2 cheval (c'est peu)

Cône de broche CM3

Cône de fourreau CM2

6 vitesses. maxi 1700 RPM

Nombreux accessoires.

 

Architecture un peu plus rigide que le Compact 5. 58 Kg

 

Un petit tour qui trouvera sa place dans un fourgon-atelier par exemple.

 

Beaucoup ont été numérisés par des amateurs.

 

MINILOR TR20S

 

EP : 450, HP : 105, DB : 201, DC : 120

 

Sous l'apparence (de loin) d'une machine chinoise, il s'agit en fait d'un produit français de la Compagnie Européenne de Fonderie. En fait, ce sont les chinois qui ont copié, et plutôt mal. On voit bien la différence dès qu'on regarde les détails.

 

minilor (0).JPG

 


 

Points forts : vis mère protégée, compacité.

Point faible : malgré des qualités certaines, ça reste un petit tour de loisir.

 

85 Kg

 

MINILOR TR1

 

EP : 350, HP : 65, DB : 130, DC : 65

 

Petit frère du précédent.

 

 

Cône de fourreau CM1 course limitée à 35 mm.

Nez de broche fileté.

Passage de broche : 17

 

Moteur 500 watts à rendement faible (300 watts restitués.)

Seulement 6 vitesses et maxi 5200 RPM

Nécessité de montage d'un réducteur à engrenage pour fileter.

 

Point faible : , ce tour me semble beaucoup plus limité en capacité  que le TR 20, notamment en perçage à cause de son trop petit cône de fourreau. Et il  se vend dans la même frange de prix. Autant acheter un TR20S

 

 

 

PRECIS EB

 

EP 380 DB 200

 

il existe d'autres versions de tours Précis de dimensions comparables. Il existe des modèles plus anciens à courroie plate cuir comme le South Bend.

 

tour_v10.jpg

 

 Un joli petit tour d'établi assez rare de nos jours

 

2000 RPM Maxi, 1,5 cheval

 

Option mandrin à pinces disponible.

 

280 Kg (version avec socle)

 

HOLZMANN KORMAK BERNARDO METALPROFI

 

De petites machines de piètre qualité bourrées de gadgets plus ou moins utiles, vendues à des prix sans rapport avec leur valeur d'usage réelle. Ce sont des machines de bricolage. Quand ce n'est pas chinois, c'est assemblé dans les pays de l'Est. 

 

PROXXON FD 150

 

EP 150 DB 110 DC 66

 

Typiquement une machine de maquettiste (modèles réduits non fonctionnels). Eventuellement de modélliste (modèle réduit fonctionnel) pas trop exigeant. Ne rivalisera jamais avec une machine professionnelle.

 


 

SIDERMECA TW2500 et TW2100

 

TW2500 EP 550 DB 250 DC 145

 

 

Typiquement un tour à réserver au bricolage, mais là on arrive à la frontière de l'acceptable pour débuter sur des pièces ne demandant pas trop de précision. Banc trempé par induction. Broche CM4 sur roulements coniques, poupée mobile CM2, mandrin de 125, avance automatique sur le trainard uniquement, filetages métriques et impériaux (en changeant les engrenages.)

 

Attention : pas de boite mais un variateur électronique. (Voir paragraphe sur les variateurs sur la page consacrée à l’HBX360.)

 

TW 2011 EP 400, DB 210, DC 110

 

CM 3 sur la broche, mandrin de 100.

 

Architecture comparable au TW2500, mais performances significativement réduites.

 

Avis : probablement du chinois sous cahier des charges européen. Rapport prix-performances franchement défavorable par rapport à un vrai tour professionnel. Mais disponible en neuf. Donc avec une garantie.

 

PROMAC BD3M

 

EP 150, D50

 

0,15 kW

Un tour qui n'a de pro, que le nom...

Ne perdons pas notre temps sur ce genre de cochonnerie si ce n'est pour dire qu'il faut quand même avoir un certain aplomb pour oser vendre ça...

 


 

 

 

CROUZET 125

 

Inspiré du SCHAUBLIN 102, le Crouzet 125 existe en tour d'établi et en tour sur socle. Il sera détaillé ci-dessous dans ce contexte.

 

 

 

Tours sur socle

 

 

CROUZET 125

 

EP : 400, HP 125

 

Il existe des Crouzet 125 sans socle. Celui que j'ai utilisé était un modèle sans trainard.

Il existe aussi des modèles avec trainard et vis mère et même un modèle avec un diviseur de broche et une unité de fraisage.

Les modèles à vis mère peuvent ou non être équipés d'une boite Norton. La boite Norton apporte un gros gain de confort pour modifier l'avance automatique (longitudinale uniquement) ou le pas des filetages. Lors de l'achat, ce sont les modèles à boites Norton qu'il faut privilégier, même si on n'envisage pas de faire des filetages car ils seront beaucoup plus faciles à revendre.

 

 

Le tour présenté ci-dessous a été restauré par Philippe, un membre du forum Passion-usinages. il s'agit d'un modèle à trainard et vis mère, mais sans boite Norton, donc peu apte à réaliser des filetages.

 

 

Crouzet.jpg

 

Cependant, bien que son aptitude soit limitée, il existe différentes méthodes pour y parvenir avec ce genre de tour. Elles sont décrites sur ce site dans le sujet sur la réalisation des filetages.  Cliquer sur le lien suivant pour visionner cette page. Filetages troisième partie : filetages mâles. Certaines sont hélas bien plus coûteuses que la différence de prix entre un tour à charioter et un tour à charioter et fileter.

 

Le Crouzet 125 est à l'origine une machine professionnelle plutôt destinée à la reprise et ça se sent bien à l'usage. Quoique limitée en passage et en puissance, c'est une machine assez rigide (par rapport à sa taille) et d'une grande durabilité. Du matériel de pro, mais plutôt un tour de maintenance qu'une machine d'outillage ou de production. Du coup, des machines très peu usées se trouvent encore sur le marché de l'occasion à condition de chercher un peu et surtout de bien connaître ce tour pour être à-même d'en estimer la valeur réelle. Entre un modèle toutes options et le modèle sans trainard, la valeur varie du simple au quintuple.

 

Outre le diviseur de broche et l'unité de fraisage, ce tour peut être équipé d'un mandrin à pince à commande par l'avant ou par l'arrière de la broche. Il dispose en série d'une tourelle à porte-outils amovibles.

 

C'est un bon petit tour pour débuter à condition de choisir un modèle avec trainard, vis mère et boite Norton.  Et si vous voulez ensuite acheter plus gros, vous le revendrez probablement sans perte financière. C'est une valeur sûre.

 

On trouve facilement des tours équipés du mandrin à pince, de l'arrosage (qui était une option), plus rarement du diviseur et de l'unité de fraisage qui sont des options très recherchées, quoique pas indispensables. La présence d'un mandrin à pinces tirées par l'arrière signale généralement un tour de maintenance, alors que celle d'un mandrin avec fourchette de commande à l'avant est plutôt le signe d'un tour de reprise en production. Par conséquent, même si le mandrin à fourchette paraît plus séduisant à l'usage, il faut se méfier des tours qui en sont équipés car ils ont une forte probabilité de cumuler beaucoup d'heures de service.

 

Les tours sans trainard étaient surtout utilisés par les électromécaniciens et les électriciens-auto pour rénover les collecteurs de moteurs électriques et dynamos. Ce sont souvent les moins usés. mais leur champ d'action est très réduit.

 

Un Crouzet 125 équipé de la boite Norton

 


 

Il existe aussi quelques (assez rares) Crouzet 125  de décolettage. Le mouvement du trainard est commandé manuellement par un levier. D'abord, l'usage de ces tours est assez limité par son architecture. Ensuite, en général ce sont les tours les plus usés puisqu'ils étaient destinés à la production en très grande série de pièces en général très simples. 

 

Broche en acier nitruré

Moteur 2 chevaux sur la grande vitesse. 

 

Défauts des Crouzet 125 : broche filetée, le mandrin d'origine est petit (80-100 mm), roue bronze souvent usée jusqu'à la corde ! Boite Norton (pour ceux qui en ont) non étanche.  Le moteur Dalhander a un rapport de fréquence de 2 alors qu'un "vrai" bi-vitesse comme celui du deVallière a un rapport de 4.

 

Points forts des Crouzet 125 :  vitesse  maxi : 2600 RPM, mandrin à pinces courant, solidité sauf roue bronze.

Précision moyenne 

 

HAULIN 5024

 

EP 450, HP 120 (DB 240) DC 130 D au dessus de la coulisse 80

 

C'est un sérieux concurrent pour le Crouzet 125.

 

haulin10.jpg

 

 

 

Cone broche CM4, contre-poupée CM3.

Alesage broche 28 mm

maxi 2100 RPM

Moteur 2 chevaux.

350 kg

 

Ce tour n'a pas de glissière, mais un guidage sur deux gros arbres cylindriques. C'est peut-être un peu moins rigide, mais c'est beaucoup plus facile à rénover quand c'est usé. 

 

Principaux avantages par rapport au Crouzet : conception plus moderne, possibilités supérieures, capacité supérieure.

 

Le Haulin est aussi disponible avec mandrin à pinces et (je crois) avec unité de fraisage.

 

Inconvénient : modèle plus rare que le Crouzet.

 

Alcera-Gambin-Haulin 300 P

 

Il s'agit d'une petite machine convertible tour-fraiseuse qui peut être utilisée pour du dépannage. N'en attendre ni rigidité, ni précision, mais ses faibles dimensions et poids permettent son transport dans un break ou une petite camionnette. Un bon compromis pour disposer sur les circuits ou chantiers d'une petite machine destinée à la fabrication de petites pièces de dépannage.

 

 

EMCO COMPACT 10

 

EP 650, HP 140

 

 

Machine autrichienne, plus rare que les machines d'établi de la marque. Mais là on a affaire à du matériel plus sérieux. Une machine correcte pour fabriquer des montages qui tiennent la route.

 

 

 

compac10.jpg

 

Moteur deux vitesses d'un cheval et demi (sur grande vitesse)

6 vitesses par changement de courroie. Vitesse maxi 1700 RPM

Cone de broche CM4

Cone de fourreau CM2

Filetages metriques et impériaux par changement d'engrenages.

 

Masse :  nu 150 kg, 220 kg avec socle.

 

Inconvénient par rapport à d'autres petits tours corrects : l'absence de boite de broche devient vite désagréable. J'en ai utilisé un à Magny-Cours. On se laisse vite aller à conserver la vitesse déjà utilisée et les résultats s'en ressentent.

 

Avantage par rapport à d'autres petits tours corrects : son poids permet d'envisager de l'installer dans une camionnette sans impacter autant la charge utile qu'un deVallière par exemple. Et je ne parle pas du Schaublin 135...

 

 

DAMATOMACCHINE

 

Damatomacchine propose beaucoup de petites et moyennes machines à bois ou à métaux.

 

Il ne semble s'agir que de produits de négoce très criticables et visant essentiellement une clientèle de bricoleurs. Rien que par leur aspect ces machines laissent une impression de pacotille. Sur les forums, on lit beaucoup d'avis négatifs. Les produits ne seraient pas suivis, ce qui accrédite la thèse de négoce de produits achetés au moins disant.

 

Pour être tout à fait honnête, je n'en n'ai jamais essayé. Mais ça ne m'attire guère.

 

 

OTMT

 

Si j'avais encore quelques doutes sur Damatomacchine, je n'en ai aucun sur les produits OTMT.  Je n'ai lu quasiment que de critiques sur ces "machines". Et celles que j'ai eu en main se sont juste révélées de piètre qualité.

 

Pour moi, c'est du chinois, à un prix bien français...

 

 

 DeVallière H130 C

 

HP 130, EP 700, DB : 260, D300 mm devant  la poupée fixe

 

img_1319042596_263.jpg

 

Le deVallière H130 est un petit tour qui cache bien son jeu. Avec l'encombrement d'un petit tour il a souvent la capacité d'un moyen.

 

Cette machine dispose de 16 vitesses. La broche en acier au nickel-chrome montée sur des roulements surdimensionnés a un cône Morse numéro 4 et un Nez Camlock D1-4. Grâce à ce nez Camlock , on peut changer de mandrin en quelques secondes avec une excellente répétabilité. Le deVallière souvent livré avec un mandrin de 160 mm supporte sans problème un 200, voire un 250.  L'arrosage était de série avec un bac de décantation cloisonné.

 

La poupée mobile a un cône Morse numéro 3 et un fourreau creux. Le fourreau creux permet le passage de tiges filetées, par exemple; En contrepartie, il faut utiliser un poussoir pour extraire les cônes Morse. L'avance du fourreau peut être commandée soit par cabestan (souvent manquant, mais facile à fabriquer) soit par volant micrométrique.

 

Le moteur à deux vitesses développe 3 chevaux sur la grande vitesse et 1,6 sur la petite.

 

La boite d'avances permet de réaliser la majorité des pas métriques courants. Pour les pas impériaux et de 0,7 mm, il faut remplacer les pignons sur la lyre. Un doubleur de pas augmente les capacités de la boite. Le chariot dispose en série d'un levier de recul rapide, très pratique pour faire des filetages. Ce dispositif est rare (chez les concurrents) quoique très pratique. 

 

Le chariot transversal dispose d'un emplacement pour une tourelle arrière. Il est cependant un peu près de la tourelle avant. Mais on peut déporter la tourelle arrière.

 

 


 

 

Le tour est équipé d'un frein d'origine.

 

Le deVallière fait un bruit caractéristique dû à sa transmission par chaine double. Les motards ne seront pas dépaysés... Mais la chaîne du deVallière baignant dans l'huile (c'est elle qui remonte l'huile pour lubrifier la partie haute du tour), elle est d'une très grande fiabilité.

 

Principales qualités : un deVallière en bon état est d'une précision redoutable. C'est une machine douce et rigide. C'est un petit tour qui n'a pas peur des pièces moyennes. C'est une machine très solide. Une vraie machine professionnelle d'outilleur.

 

Des défauts ? 

 

  • Le tambour du transversal gradué au rayon. On s'y habitue très vite, même quand on a d'autres tours gradués au diamètre.
  • La boite Norton qui comme toutes les Norton n'est pas étanche.  Si vous faites beaucoup de poussière dans l'atelier, il faut vidanger régulièrement. A noter : la Norton du Crouzet n'est pas étanche non plus, mais nettement moins exposée que celle du deVallière.
  • La course du transversal. On peut monter des pièces de 260 mm de diamètre. 300, si elles sont courtes, mais on ne peut pas dresser une face de 260 en une seule fois. C'est dommage, mais c'est avant tout un petit tour, faut-il le rappeler ?
  • Le moteur à deux vitesses qui coûte cher à rebobiner (mais c'est le cas pour de nombreux petits tours à moteurs bi-vitesses sauf ceux qui ont des moteurs Dalhander dont la plage d'utilisation est nettement plus réduite.) Cela dit, j'utilise le mien régulièrement depuis 28 ans et le moteur ne m'a jamais embêté. D'ailleurs, à part les vidanges, c'est une machine qui demande très peu de maintenance.

 

Le H130C pèse 580 kg

 

Un deValliere H130 C acheté en parfait état et utilisé avec soin est plus qu'une machine, c'est un placement financier... La cote de ces tours a plus évolué ces vingt-cinq dernières années que le cout de la vie. C'est aussi vrai pour les Crouzet. 

 

Pour avoir utilisé les deux, je pense que ce tour est très nettement supérieur au Crouzet et quasiment à tous points de vue. Par contre, certains accessoires, comme les mandrins à pinces sont souvent proposés avec les Crouzet alors que les deVallière qui en sont équipés sont assez rares.

 

De Vallière H130 A et H130 E

 

Le deVallière H130 A est l'ancètre du H130 C. Il en a de nombreuses qualités mais sa broche montée sur paliers bronze en fait une machine totalement dépassée qu'il vaut mieux éviter d'acheter. 

 

Au contraire, le H130 E est la dernière version du H130. C'est un modèle plus rare. Son intérêt est de pouvoir réaliser des pas de 0,7 mm sans devoir intervenir sur la lyre.

 

 

SCHAUBLIN 135

 

tour-a-metaux-de-precision-schaublin-135-p70725004_2.JPG

 

Autant je suis réservé sur l'aptitude des SCHAUBLIN 102 et 70 à répondre aux attentes d'un tourneur amateur qui veut réaliser de manière rationnelle des pièces dont il sera fier, autant je bave devant le 135. Ce tour est vraiment l'une des machines les plus réussies de la catégorie petits tours. Beaucoup mieux qu'un deVallière sans aucun doute.

 

Moteur 4 chevaux. bi-vitesse, variateur mécanique (cliquer pour voir le paragraphe consacré aux variateurs) broche 3000 RPM  Camlock D1-4, CM5 dans la broche, passage de broche 40 mm ! CM3 dans le fourreau, tourelle Multifix.

 

1150 kg

 

Le petit tour de mes rêves...

 


 

Rêve totalement inaccessible car un tour révisé dans les règles de l'art dépasse souvent 15 000 euros.

 

SCHAUBLIN 125

 

Un peu plus petit que le 135, mais avec les memes qualités et hélas le meme niveau de prix. 

 


 



 

 

 

 

=========================================================================================

 

 

CHOIX DE MOYENS TOURS 270 mm < Diamètre au-dessus du banc<500 mm

 

 

=============================================================

 

On entre dans la catégorie des tours qui ont le plus de chance d'intéresser l'amateur qui dispose de l'espace suffisant. Ces tours sont particulièrement intéressants parce que l'industrie en a beaucoup utilisé et l'offre est importante. Du coup, à état équivalent, un bon moyen tour se négocie souvent moins cher qu'un bon petit.

 

Les tours de cette catégorie sont très souvent proposés avec plusieurs entrepointes. le client choisit celle qui lui convient.

 

 

De Vallière H140 et H 160

 

 

 

Dans la lignée du H130 E, le H140 propose une capacité légèrement augmentée. modèle assez rare.

 

 

 

Le H160 est un H140 dont la poupée à été surélevée. Ce modèle assez rare (je n'en n'ai jamais vu) fait l'objet de critiques. La réhausse aurait dit-on fait perdre beaucoup de rigidité au tour. Il est vrai qu'avec une hauteur de pointe de 160, ce n'est plus un petit tour, mais il en a conservé le banc.

 

 

 AMC P200

 

EP : 800- 1250, HP 200, DB : 425, DC : 220, DR 490/300

 

Les tours AMC étaient fabriqués par Pont-à-Mousson.

 

Leur petit bac à copeaux en font plutôt des tours d'outilleurs que des machines de production intensive. Ainsi, on peut en trouver qui n'ont pas trop souffert.

 

 

Nez de broche A1-6

cône de broche CM5

passage de broche 40 mm

cône de fourreau CM5

 

moteur7,5 chevaux.

20 vitesses, Maxi 2500 RPM (EP 800), 2000 RPM (EP 1250)

filetages métriques et impériaux sans modification sur lyre.

 

1650-1870 Kg (hors mandrin)

 

 

AMC P200 R

 

EP : 800- 1250-1600 et 2100, HP 200, DB : 425, DC : 220, DR 490/300

 

Caractéristiques identiques à celles de P 200, mais disponible avec 4 EP au lieu de 2

Vitesses maxi réduites pour les bancs long : EP 1600 : 1600 RPM, EP 2100 : 1250 RPM

Poids : 1670-1890-1980-2195 suivant EP

 

AMC P240

 

EP : 800- 1250, HP 240, DB : 500, DC : 300, DR : 555/300

 

Un tour pas très connu des amateurs, mais que j'ai eu beaucoup de plaisir à utiliser dans le cadre de mon travai pendant plusieurs années.

 

Nez de broche A1-6

cône de broche CM5

passage de broche 52 mm

cône de fourreau CM5

 

10 chevaux

 

1680-1910 Kg (hors mandrin)

 

AMC P240 R

 

EP : 800- 1250-1600 et 2100, HP 240, DB : 500, DC : 300, DR : 555/300

 

427574.Lg.jpg

 

Caractéristiques identiques à celles de P 240, mais disponible avec 4 EP au lieu de 2

Vitesses maxi réduites pour les bancs long : EP 1600 : 1600 RPM, EP 2100 : 1250 RPM

Poids : 1700-1930-2120-2300 suivant EP

 

AMC 360

 

EP : 600-1000, HP 150, DB : 300, DC : 143, DR : 360

 

Paradoxalement, l'AMC 360 est plus petit que l'AMC 200.

 

Nez de broche A2-4

Cone de broche CM 4

Passage de broche 26 mm

Cone fourreau CM3

 

Moteur 3, 4 ou 5,5 CV

8 vitesses

pas imperiaux en intervenant sur la lyre.

 

poids : 1040 kg (EP 600) , 1220 (EP 1000)

 

AMC 380

 

Caractéristiques proches de celles de l'AMC 360.

 

COLCHESTER STUDENT 1800

 

EP : 1000, DB : 300

 

Un tour d'ecole classique au Royaume-uni. 1800, pour 1800 RPM. 

 

 

Les premiers Student etaient tres differents et moins rapides. Un Student MK1

 

 

 

 

 

Passage de barre : 38

Moteur 4 CV

 Maxi 1800 RPM

 

 800 kg environ

 

COLCHESTER STUDENT 2500

 

EP : 635-1000,  HP : 167, DB : 330, DC : 210, DR : 480

 

Un classique  au Royaume uni

moteur 3CV

12 vitesses maxi 2500 RPM

Nez de broche Camlock D1-4

Passage broche 40 mm, 38 sur certains modèles.

 

Filetages métriques, impériaux, module et DP.

Glissières trempées et rectifiées.

 

 

Le Student est un modèle produit depuis très longtemps, il y a probablement plusieurs versions qui pourraient présenter des différences importantes. Le modèle 2500 décrit est un peu limité en puissance par rapport à la taille des pièces qu'il peut réaliser.

 

Personnellement, je n'aime pas beaucoup la mécanique anglaise, donc ce tour m'attire assez peu.  En réalité, je reproche surtout aux mecanismes anglais, Cosworth y compris, le fait que beaucoup de "mecaniciens" non-anglais font tout et n'importe quoi avec. Entre les tetes de boulons massacrées et les filetages foirés, on est souvent déçu. Le materiel anglais seduit plutôt les gens qui sont anticonformistes et les mecaniciens tres bien outillés et rigoureux. Bref, si vous voulez du simple, fuyez le rosbif... 

 

Néanmoins le principal intérêt des tours Colchester est qu'on peut encore en acheter des neufs.

 

 

COLCHESTER MASTER 2500

 

EP : 1015, HP : 165, DB : 335, DC310 DR : 500

 

Un tour avec un gros passage au-dessus du chariot

 

Cone de fourreau CM3

 

COLCHESTER TRIUMPH 2000

 

EP : 1250, HP : 195, DB 390

Maxi 2000 RPM

 

Nez de broche Camlock

 

COLCHESTER TRIUMPH 2500

 

EP : 1250, HP : 195 DB : 400, DC : 246, DR : 585

Un  Colchester musclé

 

Moteur 10 CV

Variateur, Maxi 2500 RPM

Nez de broche Camlock D1-6

Alésage de broche 54 mm

2800 kg

 

COLCHESTER MASCOTT 1600-2000

 

EP : 1000- 1500- 2100 - 2500, HP : 215, DB : 430, DC: 260, DR : 710

C'est l'un des rares tours figurant sur cette page que je ne connais pas du tout. mais au regard de son architecture, c'est du matériel professionnel sans équivoque.

 

Moteur 10 chevaux, 12,5 chevaux ou 15 chevaux

Maxi 1600 RPM ou 2000 RPM

passage de broche 76 mm

cone de fourreau CM6

2500 Kg

 

Spécifications variables selon les années (1990-2021). Modèle encore en vente en 2021.

 

LEFEBVRE ET MARTIN LM 400

 

EP : 750-1000-1500, DB environ 400

 

LEFEBVRE ET MARTIN LM 450

 

 

 

 

ERNAULT HN 350-400-500

 

Gamme apparue en 1943 remplacée vers 1948 par les Ernault Batignolles.

 

1943- Tour HN.jpg

 

C'est un modèle assez ancien, mais tellement robuste que quelques entreprises dont l'usinage n'est pas la principale activité en utilisent encore.

 

 


 

 

 

Attention cependant à l'usure prononcée probable avec ce genre de machine.

 

ERNAULT BATIGNOLLES AC140-AC280

 

EP 500, HP 140, DB 280, DC 110

 

1944-type ac 140 1.jpg

 

Un tour compact de bonne facture qui n'intéresse plus les professionnels ce qui permet d'en trouver à des prix attractifs.  Années de fabrication : 1944-1967. S'il n'existait qu'un seul tour de moyen calibre pour l'amateur à faible budget, ce serait probablement celui-ci. Attention toutefois à l'entrepointes réduit. Ce tour est compact, mais son champ d'action se limite à des pièces courtes. Pour un prix comparable entre un petit chinois actuel et un Batignolles AC140 en bon état, je n'hésite pas : je prends le tour français.

 

Cône broche CM 3

Cône fourreau CM 3

Alésage broche 25 mm

18 vitesses. Maxi 2500 RPM

 

Défauts : tablier fragile casse toujours au même endroit, vu son âge peut être très usé.

 


 

Qualité : paradoxalement, boudé par les entreprises, on trouve des machines qui appartiennent depuis longtemps à des amateurs et sont donc peu usées. La difficulté est de tomber dessus.

 

 

 

ERNAULT SOMUA CHOLET 350 et 435

 

350 : HP 170  DC 172, EP variable (700- 1000 -1200 courant) broche passage 42

Puissance 7-10 (standard) ou 12 CV, 18 vitesses, maxi 1600 RPM pas métriques et impériaux 2150 kg

435 : HP200 DB 410 (435 à ras de la poupée fixe) DC230 EP variable  (1000-1300 courant) passage de broche 52. Puissance 7-10 (standard) ou 12 CV

 

128259659.jpg

 

Le Cholet (1967-1976) a remplacé le Batignolles et le HN. C'est un tour nettement plus moderne que beaucoup de professionnels utilisent encore. Souvent, il s'agit du modèle 550 parfois du 660 assez rare qui rentrent dans la catégorie des gros tours. Le 350 plus rare et le 435 très répandu ont déjà pas mal de qualités qui satisferont l'amateur éclairé.

Poupée à double harnais caractéristique de ces modèles.

ces tours sont équipés des deux avances automatiques.

Nez de broche ISO A1. Camlock D1-6 en option.

cône de broche métrique 350 : 50, 435 : 60

Fourreau 350 : CM4, 435 : CM5

Lubrification poupée et boite d'avances par pompe.

Lubrification trainard et tablier par pompe.

Copieur hydraulique  en option

Arret automatique du filetage en option.

Roues additionnelles nécessaires pour filetages 11,5 et 19 filets au pouce.

 

ATTENTION AUX SORTIES DE GRANGES : Certains tours ont été livrés avec alimentation 220 V biphasée.

 

RAMO A30

 

 EP: 500, HP : 150, BD 305

 

Une machine compacte pour ceux qui veulent réaliser des pièces courtes, mais pas forcément de tout petits diamètres. Léger, on peut facilement le déplacer  seul sur un simple transpalette.

 

Passage de broche 47,5 mm

 

Moteur 6 chevaux. maxi : 2500 RPM

 

720 Kg

 

 

RAMO T36

 

EP 500, HP 180, DB 360, passage broche 26

13 vitesses maxi 1600 RPM (2000 pour certains)

4CV

Cone de broche 5 % (pas Morse) ou CM4

850 kg

 

Le Ramo T36 peut séduire l'amateur qui recherche une machine légère (850 kg) capable de tourner des diamètres de 350 mm.

 

Un tour moyen à faible entrepointes. Typiquement, un tour d'école.

 

RAMO T37

 

EP 700; HP 170,  DB 370, DC 179

Broche CM4

fourreau CM4

passage broche 25

18 vitesses maxi 2000 RPM

 

RAMO T45

 

EP 1000, HP 225, DB 440 DC 220 passage broche 40

 

Plus de possibilités qu'un T36, mais masse environ 1500 Kg.

18 vitesses maxi 2000 RPM

10 CV

Fourreau CM 4

1500 kg

 

 

SOCOMO STARLET

 

 

 

EP 500-750-1000, , DB 310 (450 devant plateau), DC 160.

 

Mon premier tour (au lycée.)

 

 

6 chevaux.

18 vitesses, maxi 1200 RPM

 

Filetages métriques, impériaux et module à condition de modifier le montage sur lyre.

 

Principaux défauts : nez de broche fileté, tambour du transversal gradué au rayon.

 

Particularité : commande de harnais et de volée séparées. Cela permet de bloquer la broche.

 

 

 

SOCOMO STAR 300

 

EP 630, HP 154, DB 310 (340 devant plateau), DC 150.

 


 

passage de broche 35

cône de broche CM5

 

3 chevaux, option : 4

12 vitesses maxi 1525 RPM (option 2000)

avances auto deux axes

filetages métriques, impériaux, modules

 

 

 

SOCOMO STAR 402

 

EP : 800 ou 1000, HP 184,

 

Passage de broche 44 mm

 

Maxi 2000 RPM

 

HERMES T170

 

EP : 800-1000, HP : 170, DB : 340,

 

hermes 170.jpg

 

passage de broche 32

cone de broche CM4

cone fourreau CM4

 

12 vitesses maxi 1520 RPM

 

Voir ELMEC T170

 

HERMES T190

 

Voir Vernier ELMEC T190

 

 

VERNIER ELMEC T160, T170, T190S, T230, T255

 

 

 

Ces modèles développés par Hermes absorbée par Vernier en 1963 ont été ensuite commercialisés par Vernier. Ils ne semblent pas avoir eu beaucoup de succès.

 

 

T160 EP 800, DB320, 3CV

T170 EP 800-1000 DB340, 4CV

T190S EP 1000-1500 DB440, 7,5CV

T230 EP1000-1500-2000 DB465, 10CV

T255 EP 1000-1500-2000 DB515, 10CV

 

 

VERNIER ELMEC TV280

 

EP : 600, HP 140, DB 280, DC 130

 

Un tour qu'on trouve souvent en bon état

 

t_tv_210.jpg

 

Peut-être à cause de son entrepointes assez limité, mais aussi de sa commande de boite électromagnétique qui peut effrayer certains,  le Vernier TV 280 ne semble pas jouir d'une grosse côte chez les usineurs professionnels. Du coup, on trouve des tours en assez bonne condition qui appartiennent à des particuliers depuis des années. Bien que je n'aie pas cette information, je me demande si ces machines ne proviendraient pas en grande partie de l'Education Nationale. En effet, l'Etat, pour tenter de sauver l'industrie de la machine-outil Française a acheté beaucoup de machines notamment  à Vernier et Ernault-Somua dans les années 70. Hélas, Ernault-Somua ne vend semble t'il plus de machines neuves et ce qui restait de Vernier a été racheté par Cazeneuve.

 

Broche CM4

Passage broche 26 mm

Fourreau CM 3

3 chevaux,

16 vitesses, Maxi 2500 RPM

 

Point fort : broche à roulements coniques; c'est peut-être moins précis (sûrrement, même.) Mais  on ne risque pas, comme avec certains tours, de se retrouver avec une facture de quatre à cinq mille Euros en cas de défaillance. Et un amateur devrait être sensible à ce genre d'argument.

 

Point faible : la commande électromagnétique est-elle ou non une source d'ennuis potentiels ?

 

650 kg

 

VERNIER ELMEC TV330

 

C'est un TV 280 de 165 mm de hauteur de pointes qui peut passer 330 mm au-dessus du banc.

 

 

 

 

SOCOMO STAR 300

 

EP 500 ou 700,  DB 310, DC 150

 

Image1.jpg

 

Passage de broche 35 mm

Cone fourreau CM 3

Maxi 1525 RPM

avances deux axes

filetages metriques et imperiaux

 

1500 kg

 

SOCOMO TU 500

 

EP : 750-1000 ou 1500, HP 230, DB 468 (512 dans le rompu), DC 280

 

Broche A1-6

Cone broche CM 5

Passage broche 40,5

Fourreau CM 4

7,5 CV

18 vitesses maxi 1800 ou 2450 RPM

Filetages métriques et imperiaux

 

MULLER ET PESANT CELTIC 12

 

 EP: 500 ou 800 HP 155, DB : 305, DC 185 

 

Encore un tour dont je me suis servi au lycée...

 

passage de broche : 28 mm

Cône de broche : CM4

Cône de fourreau CM2

 

moteur deux vitesses donnant 16 vitesses de broche

maxi 1500 RPM  ( moteur 1,9 cheval)

ou 2000 RPM (moteur 3 CV)

 

Avances longitudinales et transversales.

Filetages métriques et impériaux

 

Poids : 490 kg (EP 500) 540 kg (EP 800)

 

Principal défaut : en série broche à nez fileté sur versions 1500 RPM ou broche conique (version 2000 RPM) Pas de frein sur la version 1500 RPM. C'est celle que j'avais au lycée.

 

MULLER ET PESANT CELTIC 14

 

 

 EP: 500 - 750 - 1000 -1500  (Rompu en option)  HP 185, DB : 365, DC 205, DR (option) 540

 

Un bon compromis pour un mécanicien amateur à condition de bien vérifier la fréquence maxi de broche et de ne pas acheter un ancien modèle trop lent.

 

MONDIALE-NEWCELTIC14-02e-12.049C1.jpg

 

Passage de broche 35 mm

Cône de broche CM5

Cône de fourreau CM3

 

Moteur bi-vitesses 4 chevaux maxi ou 3 chevaux maxi donnant 16 vitesses à la broche maxi 1600 RPM ou 1000 RPM

 

 

Poids 770 kg (EP500),815 (EP 750), 860 kg (EP 1000) , 920 kg (EP 1500)

 


 

Eviter  d'acheter la version 3 CV qui ne tourne pas assez vite pour usiner des pièces de petits diamètres.

 

MULLER ET PESANT CELTIC 17

 

 

 

 EP : 1000 -1500 -2000 ,   HP 215 DB : 440, DC 240

 

 

Passage de broche : 45 mm

Moteur bi-vitesses 6, 4 chevaux maxi ou 5 chevaux maxi donnant 16 vitesses à la broche maxi 1400 RPM ou 1000 RPM

 

 

 

 

Eviter  d'acheter la version 5 CV qui ne tourne pas assez vite pour usiner des pièces de petits diamètres. Le GALLIC 16 est beaucoup plus moderne, mais evidemment plus cher.

 

 

 

MULLER ET PESANT CELTIC 20

 

 

 

 EP : 1000 -1500 -2000-2500,    HP 250 DB : 500, DC 285

 

 

Passage de broche : 58 mm

Moteur bi-vitesses 8,5 chevaux maxi ou 6,5 chevaux maxi donnant 16 vitesses à la broche maxi 1000 RPM ou 800 RPM

 

 

 

 

Défauts : un tour devenu trop lent pour usiner de petits diamètres avec des outils modernes, surtout la version 800 RPM.

 

Contre-poupee ne disposant pas d'un dispositif de blocage rapide. Désagréable à l'usage. 

 

Qualité : pour celui qui n'usine que de l'acier et plutôt de gros diamètre, constitue un bon achat à condition de ne pas le payer cher.

 

MULLER ET PESANT GALLIC 14

 

 EP : 1000, HP : 180, DB 365

 

Des dimensions comparables à celles du Celtic 14, mais une architecture beaucoup plus moderne.

 

1461079772.JPG

 

MULLER ET PESANT GALLIC 16

 

EP :  1000-1500, HP : 200 DB : 415 DC : 415

 

Presque aussi gros qu'un CELTIC17, mais plus puissant, plus rapide et plus moderne. On apprécie ses avances rapides quand on travaille sur de longues pièces.

 

Broche A1-6

Passage de broche 45 mm

Cone de broche standard américain

Cone de fourreau CM4

Deux avances rapides.

 

10 chevaux, 15 vitesses maxi 2000 RPM

Filetages metriques, impériaux, modules, diametral pitch.

poids 2050 kg (EP 1000) 2270 (EP 1500)

 


 

 

 

GRAZIANO SAG 12

 

EP 800 HP 153 DC 166 D dans le Rompu 440

 

doc_4369_taille-2_13781_1.jpg

 

Ce tour très connu dans son pays d'origine l'Italie peut être une très bonne affaire en France où ses qualités sont mal connues.

 

Moteur 4 CV Broche avec nez CAMLOCK D1-4 et passage de 41 mm. 2000RPM maxi.

Boite complète métrique impérial et pas modules.

Cone de fourreau CM 3.

 

La majorité des Graziano, tous modèles confondus est équipée d'une tourelle Algra. Avantage : on trouve facilement des porte-outils chez les transalpins. Inconvénient : bien moins pratique qu'une Multifix pour faire des pièces compliquées en série (en général peu de valeur ajoutée pour un amateur.)

 

Poids 1 tonne environ.

 

GRAZIANO SAG 14

 

EP 1000, DB 480, DC 220

 

Coeur de gamme Graziano, mais toujours avec des niveaux de prix raisonnables en France où ces tours ne sont pas très connus. 

 

Passage de broche 51

5,5 chevaux

12 vitesses Maxi 1500 RPM

Broche Camlock D1

 

1250 kg

 

Comme tous les Graziano, peut-être un bon plan à condition de ne pas le payer très cher.

 

GRAZIANO SAG 210

 

EP 1000 ou 1500 au choix, DB 450 (580 à ras de la poupée)  DC 268

 

Comme pour tous les Graziano, en France, ce tour des années 80 peu connu se négocie souvent à des prix raisonables ce qui n'enlève rien à ses qualités.

 

1880694165.jpg

 

10 chevaux

2000 RPM

Cône fourreau CM 5

Passage broche 57

nez Camlock D1-6

2200 Kg -2450 Kg

 

 

 


 

 

 

Avantages : pour le prix d'un Cazeneuve de 1955, on peut avoir  un Graziano de 1985. ça fait réfléchir, non ? Avances rapides. Comme tous les Graziano, fait les pas modules sans modification de lyre. Nez Camlock : changement rapide d'outillage, partage d'outillage avec d'autres tours, outillage facilement disponible.

 

Inconvénient : si vous voulez faire le kéké devant vos amis, en France ça ne vaudra jamais un Schaublin ou un Cazeneuve...

 

CAZENEUVE HB 500

 

EP 1000-1500-2000, HP 250, DB 450, DC 200

 

Un tour qui garde une forte côte, mais attention... les premiers ont 70 ans et beaucoup sont complètement usés.  Une machine très prisée des marchands de machines qui font de fortes plus-values dessus. Sur les 40 000 fabriqués, il doit rester de bonnes affaires. Mais combien ?

 

Voir l'historique ici Arrivée d'un nouveau tour : CAZENEUVE HBX 360

 

Avis personnel : viser plutôt un HB 575 souvent plus récent (mais pas forcément puisque les deux modeles ont coexisté) qui ressemble beaucoup, mais qui est classé parmi les tours de plus de 500 mm de DB.

 

passage de broche 48 mm

Maxi 1600 RPM

 

CAZENEUVE LO

 

EP : 1000, HP :  160-190 ou 225

 

 

 

Le cazeneuve LO est le modèle qui a précédé le HB. Dans les années 40 c'était probablement le meilleur tour français. Depuis, il a résisté au temps et il y en a encore qui fonctionnent toujours. Mais ils ont pris un coup de vieux depuis la sortie des HB. ils ont quand même 80 ans.

 

 

 

unnamed.jpg

 

 

 

C'est un tour qui satisfera probablement un serrurier, un mécanicien agricole pas très exigeant ou un collectionneur.

 

Poids : environ 2 tonnes.

 

 

 

Principaux défauts : moteur bi-vitesse, donc mono-tension et beaucoup sont en 220 V.

 

Boite Cotal à commande électromagnétique fait peur à de nombreux mécaniciens.

 

 

 

Principal avantage : pour celui qui veut absolument un tour vintage, celui-ci offre tout de même certains avantages de tours bien plus récents car il était très avant-gardiste.

 

 

 


 

Une machine à sauver de la ferraille sans conteste. Mais qu'il ne faut vraiment pas payer cher.

 

 

 

CAZENEUVE HBX 360

 

Voir le descriptif détaillé encliquant ici puisque c'est finalement le tour que j'ai choisi.

 

 

==========================================================================================

 

CHOIX DE GROS TOURS DB < 500 mm

 

==============================================================

 

Au premier abord, on pourrait penser que les gros tours n'intéressent que les amateurs agriculteurs et ceux qui font de la maintenance de poids-lourds. En fait, il y a parfois de super affaires à faire avec de grosses machines si on dispose des moyens de manutention ou si le vendeur en a.  En effet, lorsqu'une entreprise se sépare de ce genre de matériel, c'est principalement pour faire de la place. Le prix de cession importe moins que l'espace gagné. De plus, les grosses machines sont très souvent vendues avec un gros lot d'outillage : mandrins, plateaux, lunettes, porte-outils pour moins cher que la valeur des outillages eux-mêmes. La seule restriction importante est de disposer de suffisamment d'espace pour accueillir une machine qui prend fatalement plusieurs mètres carrés. Un gros tour ne coûte pas plus cher qu'un moyen et souvent a beaucoup moins servi. On fait assez rarement de la production en série de pièces de 500 mm de diamètre et de deux mètres de longueur.

 

CAZENEUVE HB 575

 

EP : de 1000 jusqu'à 3000,  HP : 287,5, DB: 575, DR : 750, DC : 320

 

Digne successeur (bien qu'il semble que les deux modèles aient dû coexister) du HB 500, le 575 est une version un peu modernisée et un peu plus grosse du tour-phare de Cazeneuve.

 

Passage de broche 52 mm

Cône fourreau : CM 5

 

12 chevaux

18 vitesses de 20 à 1600 RPM

 

1850 kg (EP 1000), 2050 Kg (EP 1500)

 

Un bon tour capable de grosse ébauche, comme de finition précise.  Plébiscité par de nombreux professionnels. Pour cette raison extrêmement difficile à trouver à des prix correspondant au budget d'un amateur.

 

CAZENEUVE HB 725

 

EP : de 1000 jusqu'à 6000,  HP :  DB : 725, DR : 960, DC : 400

 

Le gros Cazeneuve le plus courant. Existe en nez de broche Cazeneuve et nez Camlock.

 

 

 


 

Caractéristiques dépendant des modèles.

 

Passage de broche : 83

Cone de broche : CM 7

Cône de fourreau : CM 6

 

de 10 a 25 chevaux.

18 vitesses de 16 à 1600 RPM

Les tours qui portent en pkaque HB36 ont 36 vitesses. 

 

5 tonnes en version EP 3000

 

C'est du gros calibre ! Mais pourrait séduire un collectionneur (ou une association de collectionneurs, un musée, etc;)  de vieux camions, machines agricoles, presses à imprimer et autres collections... quelque peu encombrantes. Les modèles avec de petites entrepointes sont probablement les plus intéressants pour l'amateur et les moins recherchés par les professionnels.

 

CAZENEUVE HB 800

 

EP : de 1000 jusqu'à 6000,  HP :  DB : 800, DC : 740

 

A ma connaissance, le plus gros des Cazeneuve banc fonte.

 

cazeneuve-hb-800-800-x-1000mm-7925_0_m.jpg

 

Passage de broche 80 mm

 

18 vitesses ou 36 vitesses

Vitesse maxi 2000 RPM ou 2500 RPM (modèle à assistance numérique optica 2007)

25 chevaux

 

Masse : 3000 Kg (EP 1500)

 

CAZENEUVE HBY 590

 

EP : 1100,  HP : 260, DB : 583, DR : , DC : 300

 

Le HBY 590 est un gros HBX 360. Il porte le nom de HBY uniquement pour des raisons commerciales liées à l'histoire de Cazeneuve (une histoire de royalties.)

 

 

 

TOUR-HBY-590.jpg

 

Moteur 15 chevaux

Variateur mécanique

Vitesse maxi 2500 RPM

Passage de broche : 60

Nez de broche : standard Cazeneuve

Cone de broche :

Cone de fourreau : CM5

Cône de fourreau : CM5

inversion de vis mère semi-automatique.

 

1850 kg

 


 

CAZENEUVE HBX 590

 

L'HBX 590 se différencie de l'HBY590 par des modifications mineures. Il s'agit probablement du même modèle plus récent.

 

Passage de broche 61 mm

Tourelle Multifix en série

Options de semi-automatisation différentes ?

 

 

 

MULLER ET PESANT GALLIC 20

 

 

EP : 1500, HP : 290 DB : 590, DC : 230

 

Tour jamais essayé.

 

1909893385.jpg

 

Passage de broche 57,5

Cone de broche CM6

Cone fourreau CM5

 

15 chevaux (certains 10 seulement)

16 vitesses maxi 2000 RPM

filetages métriques et impériaux.

 

2460 kg environ

 

 

 

 

GRAZIANO SAG 20 -SAG 508

 

EP : 1500 - 2000 ou 2500, HP 254 , DB : 508 mm = 20 ") DR : 708

 Moins connu en France que le Cazeneuve HB 525, il se trouve souvent en bon état pour pour bien moins cher qu'un Cazeneuve.

 

20201023_142327.jpg

 

 

Passage de broche 57

Cône de broche : CM6

Cône de fourreau CM5

 

Moteur 10 chevaux

12 vitesses, maxi 1300 RPM

Filetages métriques, impériaux, module et DP sans changement de pignon. L'un des rares tours que je connaisse capable de faire des filetages 5/3 (1,666 chers à SCHAUBLIN) sans changement d'engrenage.

Toute la pignonnerie, la broche sont  en acier traité rectifié.

Broche CAMLOCK D1-6.

Deux pompes à huile ; une dans la poupée fixe, une dans le trainard.

Très forte rigidité, mais ça se paye en termes de masse.

Poids 2300 kg (EP 1500), 2600 kg (EP2000), 2800 Kg (EP 2500)

 

En France, on en trouve surtout dans le quart Sud-Est. Chez les transalpins, il y a encore beaucoup de ces tours en service. Beaucoup ont aussi été envoyés aux USA, d'où la désignation SAG 20. C'est un tour que je connais bien puisque j'en ai un.  j'ai pu l'obtenir avec beaucoup d'outillage, alors que je n'aurais jamais pu avoir un HB525 nu pour le même budget. il tourne un peu moins vite qu'un Cazeneuve, mais il faudrait être fou pour tourner plus vite avec de lourdes pièces. Le plus gros reproche que je lui fais par rapport au Cazeneuve est de ne pas exister en EP 1000 : je n'utilise que la moitié de la longueur de mon tour. En termes de robustesse, c'est quasiment indestructible.

 


 

 

A propos de l'outillage, j'apprécie les lunettes à roulements et réglage micrométrique bien plus faciles à utiliser que les lunettes à touches à lumières.

 

Points forts : sa boite d'avances et filetages quasiment inépuisable (cependant ne fait pas le 0,7.) Son prix. Son immense bac à copeaux. Sa broche Camlock. Double embrayage qui permet de lancer progressivement les grosses pièces ( rassurant quand on tourne des pièces de 500 mm de diamètre.)

 

Faiblesses : des commandes d'origine placé un peu bas pour un grand gabarit. La lourdeur de sa poupée mobile (normal, c'est un gros tour...) Absence de frein d'origine. Le mien a été modifié.

 

Démontage d'un mandrin de 400 mm Camlock sur mon graziano SAG 508 : c'est lourd...

 

 

 


 

 

 

GRAZIANO SAG 24

 

EP : 3000, HP : 500, DB : 1025, DC : 672

 

On n'est plus vraiment dans le genre de machine qui intéresse un amateur.

 

graziano-sag-24-cnc-p00915076_1.jpg

 

Puissance : jusqu'à 36 kW en version numérisée, Vitesse maxi 2055 (CNC)

Passage de broche 102 mm

10 tonnes...

 

 

COLCHESTER MASTIFF 1400 (1800)

 

 

 

EP : 1500- 2500 - 3000 HP : 270, DB : 540,  DC : 370, DR 815

 

 

 

Un gros Colchester des années 90 avec l'un ides plus mportants passage de barre si ce n'est le plus important de la catégorie. Banc rompu avec partie amovible, sur certains modèles. On ne voit pas souvent des Colchester dans le Sud de la France. Le Graziano des gens du Nord ?

 

Mastiff 1400 des 90's

 

Screenshot_2021-10-18_233324_crop_47_compress64.jpg

 

 


 

 

Mastiff 1800 (2000's)

 

s-l400.jpg

 

nez de broche CAMLOCK D1-11

Passage de broche jusquà 104 mm (suivant année-modèle)

Cone de broche CM 5

Cone de fourreau CM 5

 

moteur 12 à 19 chevaux

 

16 vitesses Maxi 1400 RPM (1800)

 

filetages metriques, imperiaux, module et DP.

 

 

2500 kg (1400 EP1500) 3000 Kg (1400 EP 2000)

 

ERNAULT SOMUA CHOLET 550

 

EP : 1000 - 1600 - 1900 - 2500 - 3100 (1000 - 1600 -1900 seulement avec banc rompu)

HP : 250, DB : 545, DC : 312,  DR  600, DR 700 (versions BR)

 

Un tour ultra-polyvalent que j'ai bien aimé utiliser.

Points faibles : celui dont je me suis servi n'avait pas d'embrayage. Démarrage un peu sec quand on travaille sur de grosses pièces. L'embrayage était  en option. Camlock seulement en option.

 

Comme beaucoup de tours à banc long, le Cholet 550, "version teckel" (EP 3100) à un pied central pour soutenir son banc.

 

1478099.Lg.jpg

 

 


 

 

 

Voir les versions Cholet 350 et 435.

 

ERNAULT SOMUA CHOLET 660

 

 

EP : 1000 - 1600 - 1900 - 2500 - 3100

HP 311 DB : 618, DC : 382,  DR  660 (à ras de la poupée.)

 

Un gros Cholet 550, mais sans l'option banc rompu.

 

 

LEFEBVRE ET MARTIN LM 550

 

EP : 1000 à 4000, HP : 250, DB 550, DC 500, DR 750 / 225

 

 

Nez de broche A 1-6 (option A1-8)

Passage de broche : 50 mm (option 80 mm)

cone de broche CM6

cone de fourreau CM5

6 à 15 chevaux maxi 800 à 2000 RPM (suivant modèle)

 

 

LEFEBVRE ET MARTIN LM 700

 

 

 

EP : 1000 à 4000, DB 700, DC 670, DR 930 / 225

 

 

 

 

 

Nez de broche A 1-6 (option A1-8)

 

Passage de broche : 50 mm (option 80 mm)

 

cone de broche CM6

 

cone de fourreau CM5

6 à 15 chevaux

20 vitesses maxi 800  à 2000 RPM (suivant modèle)

 

SCULFORT

 

Juste pour mémoire. Sculfort est un fabricant de gros tours. Je ne connais pas ces modèles.

 

===================================================================

 

Suite : où et comment acheter une machine d'occasion ?

 

Lien



25/09/2021
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 89 autres membres