THOMAS RACING DEVELOPPEMENT

THOMAS RACING DEVELOPPEMENT

Julie AMBLARD intègre l'équipe de France Junior de Rallye

 

 

Les chiens ne font pas des chats disait l'arrière-grand-mère maternelle de Julie Amblard. 

 

Elle pourrait être fière la mémée ... Surtout parce qu'elle en a supporté des nuits interminables où son petit-fils jouait de la meuleuse jusqu'à deux heures du matin pour terminer de peaufiner, souvent juste à temps, un bolide engagé dans un rallye ou une course de côte. Et elle en a respiré des vapeurs de peinture, des poussières de plaquettes de freins et des fumées d'échappement... Aujourd'hui, de là-haut, elle voit peut-être son arrière petite fille aux yeux bleus comme les siens. Elle ne l'a jamais vue marcher... Et maintenant, elle court.  Elle doit se dire qu'elle avait raison. Les chiens ne font toujours pas de chat...

 

Mais les Amblard, font des Amblard !

 

Julie AMBLARD vient d'intégrer l'équipe de France Junior de Rallye. Interview.

 

3_o.jpg

 

 Bonjour Julie, 

 

Tu viens d'être choisie, pour être intégrée dans l'équipe de France junior de rallye, que va t'apporter cette distinction ?

 

"La récompense offerte par cette sélection est de disputer le Championnat de France des Rallyes Junior aux côtés d’un pilote ayant lui même gagné la sélection pilote. En 2019, je formerai donc un équipage avec Florian Bouchonneau à bord d’une Fiesta R2J. Egalement, durant la sélection, j’ai pu bénéficier de l’avis et des conseils de professionnels que je pourrais mettre à profit par la suite. Mais c’est aussi une récompense personnelle après des années de travail et d’efforts. Je me suis toujours donnée à 200% pour assumer mon rôle de copilote, et aujourd’hui cela paye."

 

 

Florian BOUCHONNEAU, 21 ans, mécanicien et vainqueur de rallyes jeune 2018.

 

 

bouchonneau.jpg

 


 

Comment se passe la sélection ?

 

"Elle se déroule en deux étapes. La première est composée d’épreuves plus théoriques. Un questionnaire sur la réglementation, la réalisation d’un CV sportif, une dictée de notes… et l’épreuve sportive tant redoutée !"

 

 

 Une Fiesta R2J dans laquelle rouleront Florian et Julie en 2019

 

2o.jpg

 

""Suite à cela 8 copilotes ont été retenus pour participer à la finale. Pour les finalistes, c’est déjà une victoire car tous sont reconnus comme de bons copilotes. La deuxième étape est une mise en pratique. L’objectif est de former de vrais duos avec les pilotes Rallye Jeunes. Etre un très bon copilote ne suffit pas parfois, il faut que le feeling soit aussi présent dans la voiture. Donc nous avons fait plusieurs kilomètres d’essais avec les pilotes. Nous avons également eu un entretien avec un jury de professionnels (composé notamment de Julien Ingrassia !).Tous ont pu donner leurs avis et ainsi former les deux équipages Rallye Jeunes pour l’année prochaine dont je ferai partie."

 

Les deux navigatrices choisies avec leur parrain Julien Ingrassia

 

1 _n.jpg

 

Comment es-tu venue au rallye (je connais un peu la réponse...) ?

 

"C’est une histoire de famille bien évidemment ! Mon père pilote depuis plus de quarante ans. Et pour ma mère, elle a également copiloté de nombreuses années tout d’abord avec toi, puis ensuite aux côtés de mon père."

 

NDLR : et aussi épisodiquement quelques autres pilotes... Mais Julie ne le savait peut-être pas.

 

J'ai eu de très nombreux copilotes et j'ai navigué pas mal de pilotes aussi. Ton père est l'un des rallyemen les plus cools que je connaisse et ta mère la navigatrice qui m'a le plus impressionnée en course par son abnégation et sa volonté de ne jamais abandonner, même quand tout allait mal, très mal. Savais-tu que tu avais une maman aussi exigeante avec elle-même ?

 

"Je n’en ai jamais douté ! C’est elle qui m’a transmis ces qualités."

 

NDLR : Julie ne se rappelle probablement pas de sa première participation en reconnaissances de rallye. Et pour cause : c'était dans les années 90, elle ne savait pas encore marcher que ses parents l'emmenaient dans son couffin attaché sur la banquette arrière en reconnaissances. Mais il lui a fallu attendre quelques années pour qu'elle ait le doit de tenir le carnet de notes.

 

 

"Quand on s’investit autant dans quelque chose, on ne peut pas renoncer à la moindre petite embuche."

 

 

Julie AMBLARD a t'elle coupé ses cheveux ?, Non ! Cette Photo a été prise en 1986, au premier Rallye du Mont du Chat. La Copilote, c'est Evelyne, la maman de Julie.

 

 

unnamed.jpg

 

Mais toi, sincèrement,  quelle est ta plus grande qualité en course, celle qui ferait qu'un pilote professionnel aurait envie de disputer un rallye avec toi ?

 

"C’est difficile à dire… Mais je pense que c’est la rigueur. (N.D.L.R : déjà une très grande qualité de sa maman...) Avant d’arriver sur un rallye, j’essaye d’avoir tout planifié pour ne rien laisser au hasard. J’ai tendance à vérifier plusieurs fois les mêmes choses pour ne jamais laisser de place à la moindre erreur. C’est important qu’un équipage puisse partir en course l’esprit serein !"

 

Le rallye est une discipline exigeante qui demande beaucoup d'abnégation, surtout quand on est navigateur. Quel a été le moment le plus dur pour toi ?

 

"Il y en a eu beaucoup! Mais chaque nuit passée à contrôler mes notes prises en reco le jour même, à préparer mon roadbook, à vérifier les horaires, pendant que tout le monde dort, en sachant que le réveil sonne dans les prochaines heures… C’est souvent le plus difficile !"

 

Quel a été le moment qui t'a laissé le meilleur souvenir ?

 

"Il y en a eu de nombreux ! Mon premier rallye aux côtés de mon Papa, son 500ème rallye, ma victoire de classe R2 cette année au Lyon… Mais si je ne dois en choisir qu’un, je remonterai en 2014, au rallye de la Côte Chalonnaise avec Karl Pinheiro, avec la victoire de cette 4ème manche du challenge N2S. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance d’être sur la première marche d’une formule de promotion !"

 

 

Jacques et Julie Amblard, un équipage intergénérationnel

 

 

24252_1406634495280_407568_n.jpg

 

 

 

Si tout était possible quel pilote aimerais-tu naviguer, ne serait-ce qu'une seule fois ?

 

"Si je pouvais remonter dans le temps, sans hésiter je dirais Jean Ragnotti ! Ca devait être impressionnant! C’est un grand pilote. Et de nos jours, les voitures de course sont beaucoup plus aseptisées en terme de sensations qu’on ne se rend même plus compte lorsque l’on roule vite."

 

De tous les temps quel est selon toi le plus grand pilote de rallye ?

 

"Bien évidemment Sébastien Loeb. Son palmarès parle de lui même !"

 

Et le plus grand navigateur ?

 

"Daniel Elena, car un grand pilote ne serait rien sans un grand copilote !"

 

Scène typique de la vie d'un navigateur : Julie Amblard monte vers un poste de contrôle horaire.

 

CH1 BD.jpg

 

Et le plus beau rallye ?

 

"Parmi ceux auxquels j’ai déjà participé, pour moi c’est le Lyon Charbonnières. Les routes sont magnifiques, il a le prestige du Championnat de France et l’organisation est vraiment bonne ! Mais un rallye que je rêverai de parcourir, c’est la Finlande avec ces « Jumps" !"

 

Au Pays du Gier 2017, avec Thomas Capelli

 

 

Une histoire de famille... Papa et maman avaient terminé 3èmes au scratch du premier rallye pays du Gier avec une 205 GTI en 1990... 205 reconstruite complètement dans l'urgence par Thomas Racing Developpement, à la suite d'une très grosse sortie (12 tonneaux) au Lyon-Charbonnières. "12 tonneaux, c'est long" avait dit à l'époque Evelyne la maman de Julie. Je confirme : à réparer, c'est long...

 

La côte chalonnaise, avec Karl Pinheiro

 

 

 

 

Quels sont tes objectifs pour 2019 ? 

 

"Pour 2019 nous participerons donc au Championnat de France Junior. Florian, mon pilote, n’a jamais participé à un rallye malgré déjà de bonnes bases de pilotage. Mon objectif sera donc vraiment de l’accompagner tout au long de la saison pour lui permettre de progresser au plus vite."

 

 

Quelle sera votre première épreuve en 2019 ?

 

"La première manche aura lieu au rallye du Touquet en mars. Mais l’idéal serait de pouvoir être au départ d’un petit rallye au préalable pour se mettre en conditions avant de démarrer le championnat !"

 

Merci Julie, selon la tradition,  nous vous souhaitons un gros tas de M. en 2019 !



10/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres