THOMAS RACING DEVELOPPEMENT

THOMAS RACING DEVELOPPEMENT

Acheter une machine d'occasion

PREAMBULE

 

Cet article constitue la suite de celui relatif à l'achat d'un tour Guide d'achat d'un tour à l'usage des mécaniciens amateurs cliquer sur les liens apparaissant en orange pour les ouvrir.

 

Il est le fruit de mon expérience personnelle, professionnelle et basée sur une synthèse de ce que j'ai pu lire sur les forums d'usinage, notamment Passion-Usinages où de nombreux nouveaux membres arrivent après l'achat, souvent impulsif, d'une machine.

 

Dans ce qui suit, on part du principe que la différence entre une vraie machine de bonne facture ancienne et un de ces objets vendus en grande surface de bricolage ou en vente par correspondance sur Internet est bien intégrée.

 

Tout ce qui suit et qui concerne la reglementation est relatif à mes connaissances personnelles et professionnelles sachant que j'ai quitté mes fonctions de responsable santé-sécurité au travail et que je n'ai plus suivi l'actualité en matière de législation depuis. La reglementation evolue tres vite. Nos politiciens semblent dépenser beaucoup d'energie (et au passage d'argent du contribuable) pour nuire à nos interets. Je conseille aux acheteurs de consulter le code du travail pour vérifier que mes connaissances sont à jour. Ma responsabilité ne saurait etre engagée. 

 

Lien

 

 

 

CRITERES A PRENDRE EN COMPTE POUR CHOISIR LE VENDEUR

 

Les professionnels de la machine-outil

 

Il s'agit d'entreprises ayant généralement pignon sur rue. Ils peuvent proposer des machines "rétrofittées" (reconstruites) ou non.

 

Machine rétrofittée

 

Le  vendeur a effectué un certain nombre de rénovations sur la machine. Cela peut aller jusqu'à la rectification de glissières, le remplacement d'organes importants.  Ces machines sont les plus chères, mais censées avoir des performances proches de celles d'une machine neuve.

 

Exigez une facture avec mention des travaux effectués et un rapport de métrologie suivant les normes de l'ingénieur SALMON (NFE 60-611).

 

Exemple extrait de la fiche de contrôle fraiseuse Vernier FV3

 

 

 

salmon.jpg

 

 

La plupart des manuels de machines - outils de machines françaises contiennent ce rapport. il y a plusieurs pages par machine.Vous pourrez ainsi avoir une idée de la perte de précision liée à l'état réel de la machine.

 

La case de droite contient le valeurs relevées sur la machine, celle immédiatement à sa gauche les valeurs tolérées. Par exemple, le faux-rond de la broche de ma fraiseuse FV3S a été mesuré à 0,0005 mm dans le cône pour 0,01 tolérés. Les machines en parfait état sont donc plus performantes que ce qui est indiqué.

 

 Si le vendeur refuse, allez en voir un autre.

 

Au regard des prix pratiqués, cette solution n'intéresse quasiment que les professionnels.

 

 

Machine vendue en l'état

 

En achetant une machine vendue en l'état, vous n'avez pas beaucoup de garanties. Néanmoins il faut savoir que depuis le décret 93-40 dont-l'application est obligatoire depuis le premier janvier 1997, un vendeur professionnel n'a pas le droit de vendre une machine non conforme à ce décret. Depuis 2009, l'application de la directive européenne 2006/42 CE est de plus obligatoire.

 

En conséquence, vous achetez en principe une machine que vous pourrez revendre à un professionnel sans difficulté administrative (à condition de respecter toute nouvelle réglementation à-venir.)

 

Pour une utilisation professionnelle, la machine doit porter une plaque CE et posséder une déclaration de conformité. De plus vous devez disposer d'un dossier-machine contenant les plans, nomenclatures, schéma électrique et mode d'emploi de la machine.  Enfin, vous devrez rédiger une déclaration de mise en service dans votre atelier et la joindre au dossier.

 

Evidemment, une entreprise dont l'activité principale est le commerce de machines-outils n'est pas une association philanthropique, mais une société commerciale. Attendez-vous donc a payer votre machine plus cher qu'en l'achetant ailleurs.

 

Parmi les avantages que vous offrent généralement les professionnels de la machine-outil :

 

  • Le chargement sur votre camion ou remorque (quasiment toujours) ;
  • La livraison devant votre atelier (la plupart du temps) ;
  • L'installation dans votre atelier.
  • une facture qui prouve votre achat et par conséquent permet de se retrourner contre un vendeur indélicat qui vous aurait vendu une machine non-conforme au jour de la date de vente.

 

Les professionnels de l'usinage

 

Machine conforme à la législation du travail

 

Depuis le décret 93-40 seules les machines conformes à la législation du travail peuvent être vendues, sauf à un professionnel de la machine-outil qui devra remettre en conformité une machine non-conforme avant sa mise sur le marché.

 

Vous devez avoir une facture, une attestation de conformité.

 

Machine non conforme à la législation du travail

 

Une machine non-conforme à la législation du travail ne peut pas être vendue en France par une entreprise. Cependant, elle peut être commercialisée dans certains pays étrangers. Notamment en Afrique.

 

Ah zut, on ne peut pas l'acheter ?

 

On parle de machine... Le commerce des pièces détachées est libre. Celui de ferrailles aussi.

Une entreprise a parfaitement le droit de vendre des pieces detachees à qui elle veut.

 

Et elle a parfaitement le droit de démonter ses machines pour les mettre en pièces détachées et de les revendre ensuite à la découpe à qui elle veut.

 

Si vous êtes professionnel, cette solution n'a pas beaucoup d'intérêt, puisque tôt ou tard vous devrez faire une mise en conformité avant la mise en service de la machine. Mais si vous êtes particulier, vous n'êtes pas tenu de respecter le code du travail, parce que vous n' exercez pas une activité professionnelle avec votre machine . en conséquence, vous n'êtes pas assujetti au Code du travail. Lien

 

Si vous choisissez cette solution : 

 

  • Vous n'aurez évidemment qu'une facture de pièces détachées ou de ferraille ;
  • Vous n'aurez aucune garantie quant au fonctionnement de la machine ;
  • Vous devrez être capable de remonter votre machine, quitte à parfois devoir aller chercher des pièces détachées ailleurs.
  • Souvent, il manquera des pièces que l'entreprise donnera à... votre beau-frère ou à un ferrailleur dont on vous donnera l'adresse.
  • Parfois, le numéro de série de la machine sera meulé pour qu'on ne puisse jamais savoir d'où provient votre machine. Voilà pourquoi il y a tant de machines sans numéro en circulation chez des particuliers. Bien évidemment, il ne s'agit pas de machines volées. Voler un bloc de fonte de 2000kg, ne serait pas facile... Cette pratique très courante entre 1997 et 2000 tend à disparaitre. C'était juste ridicule, mais nos gouvernants au lieu de rassurer les entreprises s'ingénient à leur empoisonner la vie. Vous pouvez donc acheter une machine sans numéro, vous n'en serez pas pour autant un recéleur. Par contre, demandez donc une facture de ferraille pour un bâti de machine. ça peut prouver votre bonne foi.

 

Les avantages offerts par les professionnels de l'usinage :

 

  • Quand une entreprise vend une machine, la plupart du temps, c'est pour en mettre une autre à la place. Quand la nouvelle arrive, l'ancienne doit partir. Et souvent vite...
  • Vous pouvez obtenir beaucoup d'outillage qui n'est plus utilisable sur la machine de remplacement à un prix intéressant.
  • Vous pouvez voir l'atelier dans lequel la machine travaillait et vous faire une idée du soin apporté aux machines par l'entreprise.
  • Parfois, vous pouvez discuter avec l'ouvrier qui l'utilisait.
  • Vous achetez une machine telle qu'elle fonctionnait, sans aucun maquillage.

 

Les inconvénients d'acheter à un professionnel de l'usinage :

 

  • Vous devrez souvent réviser votre machine ;
  • Vous n'avez quasiment jamais de garantie quand à la géométrie de la machine.
  • Si vous êtes professionnel, vos salariés et clients verront arriver la machine dans son jus ce qui ne plaît pas beaucoup à certains chefs d'entreprise qui attachent beaucoup d'importance aux apparences ;
  • Vous devrez gérer la manutention au départ, le transport et la manutention à l'arrivée. Ce point doit être clair lors de la négociation de prix. Un peu plus cher chargé, c'est souvent mieux qu'un peu moins cher, manutention à la charge de l'acheteur.

 

Les particuliers

 

Professionnels retraités, amateurs passionnés, famille d'un artisan décédé, plusieurs types de particuliers sont susceptibles de vendre des machines. La plupart du temps les machines vendues ne sont plus conformes à la législation du travail, mais pas toujours.  Par conséquent, cette solution intéresse surtout les acheteurs particuliers. Un particulier n'a pas le droit de vendre une machine non-conforme. Mais il peut vendre des pieces detachees. 

 

 

Professionnels retraités

 

Certains artisans gardent une ou deux machines quand ils partent à la retraite. Ils ont souvent tendance à surestimer la valeur de leur machine lorsqu'ils ont quitté le monde du travail depuis très longtemps. La machine qui était moderne il y a trente ans est devenue dépassée vingt ans plus tard. Mais s'ils l'ont conservée, c'est souvent parce qu'elle était en parfait état. En général, une fois à la retraite ces artisans utilisent peu leur machine. ainsi, on peut parfois acheter des machines anciennes presque neuves sur le plan de l'usure.

 

Famille d'un artisan décédé

 

Il y a souvent de bonnes affaires à faire quand la famille veut rapidement débarrasser l'atelier pour vendre la maison. Surtout si vous n'avez pas peur d'acheter une machine sale et dont personne ne sait se servir. Attention cependant aux rêveurs qui comparent les prix avec ceux des professionnels de la machine-outil. Même si la référence de la machine est la même, le service est très différent.

 

Amateurs passionnés

 

L'amateur passionné est un personnage très difficile à cerner pour le néophyte. Certains, dont je me revendique, sont d'anciens professionnels de la machine-outil. D'autres de bons mécaniciens capables d'intervenir sur des machines et de réaliser des travaux de qualité. Mais il y a hélas beaucoup de bidouilleurs incompétents capables de faire n'importe quoi. Surtout dans le domaine de la machine à bois. J'ai vu pas mal de pièces cassées remplacées par des pièces en bois. principalement des supports de moteurs, des tendeurs de courroie, des guides.

 

Passe encore que les carters de protection soient inexistants, ça vous le voyez rapidement. Le plus gros problème, c'est l'absence de protection électrique qui au mieux risque de mettre le feu chez vous et au pire pourrait vous électrocuter. Si vous n'avez pas de compétence en électricité, n'achetez pas à un particulier sans vous faire accompagner par un électricien.

 

Le coup classique avec les machines très anciennes, c'est les relais thermiques réglés pour du 220 volt alors que la machine a été depuis connectée sur du 380 V. Ils n'apportent plus aucune protection, mais la machine fonctionne toujours. J'ai vu aussi des commandes électriques en 110 volts ou 230 volts. Tout fonctionne bien, mais si un copeau coupe un fil que va t'il se passer ? Vu chez Calor dans les années 80, sur une machine robotisée neuve de 50 mètres de longueur achetée à la société d'ingénierie Decobecq : des arrêts d'urgence à émission de courant. ça aussi ça fonctionne. Mais si un fil se débranche, on ne s'en rend pas compte. Et le jour où on veut arrêter la machine parce qu'un robot a décidé d'en faire à sa tête, elle continue de fonctionner...

 

Avantages des vendeurs particuliers

 

  • Prix parfois très bas, mais pas toujours
  • Machines peuvent être chez eux depuis des années donc peu usées
  • Machines souvent beaucoup plus entretenues que celles des entreprises

 

Inconvénients des vendeurs particuliers

 

  • Pas de facture
  • Pas de garantie
  • Compétences à déterminer, notamment en électricité
  • Généralement pas de moyen de manutention
  • Souvent machines de bricolage qui s'usent vite
  • Machines la plupart du temps non-conformes 

 

 

Ventes aux enchères publiques

 

Les ventes aux enchères sont le moyen de faire les meilleures , comme les pires affaires.

 

D'abord, on ne peut jamais essayer les machines. Ensuite les objets vendus le sont toujours sans aucune garantie. Enfin, les frais d'adjudication sont souvent très élevés.

 

Les bonnes affaires sont plutôt à rechercher du côté des machines obsolètes. Si vous voulez débuter avec une machine dont personne ne veut, vous l'aurez probablement pour le prix de la ferraille. Ainsi, j'ai acheté ma première fraiseuse 500 Francs (80 Euros. ) Une Gambin, de 1935... Par contre, si vous visez une machine récente, performante, vous allez avoir en face de vous des entrepreneurs qui ont des moyens importants et des professionnels de la machine-outil qui ont déjà un client pour la machine que vous convoitez. Un souci récurrent des ventes aux enchères, est qu'il y a aussi des acheteurs qui ne connaissant rien à l'affaire font des enchères complètement absurdes. Souvent leur référence, c'est le prix de la machine vendue par un professionnel. Ils croient payer un petit peu moins cher. Oui, mais au passage ils perdent tous les avantages d'acheter à un pro : garantie, manutention, conformité, choix. Je ne veux pas faire l'apologie des marchands de machines.  Ce sont des maquignons modernes. Mais il faut bien avoir conscience des services qu'ils peuvent rendre.

 

Un gros problème des ventes aux enchères publiques est qu'il faut débarasser les objets achetés dans un créneau de temps imposé et qu'il n'y a jamais de moyens de manutention mis à disposition.

 

Dernier souci : vous croyez avoir eu l'adjudication du tour de vos rêves pour un prix correct et à la fin de la vente, un marchand de machine demande le montant total des ventes et offre 100 Euros de plus pour l'ensemble. Et bien croyez-moi, mais votre tour, ce sera en fait le sien... Et vous, vous aurez perdu votre journée, et fait le déplacement pour rien.

 

Ce qu'il faut bien comprendre là dedans, c'est que le pro de la machine-outil va payer 500 Euros pour manutentionner 20 machines et que vous vous payeriez 500 Euros pour en manutentionner une seule. Donc il n'hésitera pas à enchérir plus que vous, d'autant plus qu'il connaît bien le marché et qu'il a probablement déjà des clients pour une partie des machines qu'il va prendre.

 

Quant à acheter par Internet une machine qu'on n'a pas vue, ça dépend si vous êtes joueur ou pas...

 

OU TROUVER DES MACHINES A VENDRE ?

 

Forums de mécaniciens, menuisiers et bricoleurs

 

 

Les petites annonces des forums d'amateurs d'usinage en langue française proposent souvent des machines à vendre. Les vendeurs sont soit des particuliers soit des entreprises d'usinage. Les marchands de machines utilisent très rarement ce type de support commercial.

 

Passion-Usinages 

 

 

Avantages :

 

Le profil des vendeurs peut être facilement connu, notamment le type de travaux entrepris, les difficultés rencontrées avec leur machine, son état. L'historique de la machine est souvent connu. Parfois les étapes de sa rénovation quelques années plus tôt. Souvent avec des articles bien documentés et comportant de nombreuses photos.

 

L'état figurant dans la description d'une machine est souvent plus objectif que dans les autres petites annonces et les prix demandés sont généralement très réalistes.

 

Le vendeur peut donner des conseils à l'acheteur lors de la vente et ensuite. Les forums sont les seuls moyens d'obtenir ce "SAV" même plusieurs années après l'achat.

 

Souvent, le vendeur vous aidera, dans la mesure de ses moyens à charger votre nouvelle machine.

 

On peut publier gratuitement une annonce dans la rubrique recherche et obtenir une ou plusieurs propositions qui sont généralement réalistes.

 

Inconvénients :

 

Du fait de prix de vente réalistes et du bon état fréquent des machines, très souvent elles changent de mains tellement rapidement sur les forums que quand on voit l'annonce il est déjà trop tard. Il faut consulter les petites annonces plusieurs fois par semaine et si possible chaque jour.

 

On ne peut pas faire une recherche locale. Beaucoup d'annonces concernent des machines disséminées dans toute la France, la Belgique, la Suisse.

 

Sites de petites annonces diverses

 

https://www.ebay.fr/

https://www.leboncoin.fr/

https://www.troostwijkauctions.com

 

 

Sites spécialisés dans la vente de machines

 

https://www.machineseeker.fr

https://www.exapro.fr/

https://www.surplex.com/fr/

https://trademachines.fr/

https://makinate.fr/

https://www.aptint.com/fr/machines-outil-occasion

http://www.ocazoo.fr/

https://industry-pilot.com/

https://www.lecoindupro.com/

https://www.machinio.fr/

 

Marchands de machines

 

https://www.samo.fr/

https://www.gmo.fr

http://www.machines-service.fr

https://www.rdmo.fr/

https://www.auvergne-machines-outils.com/

https://www.francemachinesoutils.com/fr/machines-doccasion.html

 

 

 

LES VERIFICATIONS A FAIRE DEVANT LA MACHINE

 

Machines à métaux

 

Géométrie- cinématique

 

Pierre Nectoux a réalisé un bon tutoriel vidéo pour la partie mécanique d'un tour. On peut s'en inspirer pour l'achat d'une autre machine à métaux.

 


 

Des défauts ?  Il ne concerne ni la sécurité électrique, ni la conformité des machines. Pierre est d'abord un usineur. Ces commentaires sont pertinents. On sent transparaître son expérience dans ce domaine. Il n'a rien à vous vendre contrairement à beaucoup de vidéos de promotion qui selon moi encombrent inutilement internet. Méfiez-vous de ces vidéos. tout est toujours facile et réussi avec ce qu'on veut vous vendre. La réalité est quelquefois très différente. Et je ne parle pas des vidéos d'amateurs qui déballent leur première machine devant vous et ne tarissent pas d'éloges.  Ce n'est pas le jour où on rencontre sa fiancée qu'on peut juger. C'est au bout de vingt ans de mariage qu'on sait vraiment qui c'est...

 

Pour la mécanique en plus :

 

  • les fréquences de rotation correspondent t'elles à l'outillage que je veux utiliser ?
  • type de fixation du mandrin (Camlock est un bon point, ISO correct, nez fileté = choix déconseillé)
  • type de cône de broche pour les fraiseuses (Cone morse = gros handicap)
  • filetages par boite ou en changeant des engrenages (Boite est un avantage)
  • Y a t'il un embrayage (gros tours uniquement : sécurité) ?
  • Pour les fraiseuses : mesurer les basculements de table, de console et de bélier (quand il y en a un) et comparer à ce qui est indiqué dans le rapport Salmon, écouter le bruit émis par la tête qui est un point névralgique.

 

Electricité

 

Quelques points de repère. Liste non exhaustive. Concerne aussi les machines à bois.

 

  • Avez-vous le triphasé ?  Sinon, il vaut mieux n'acheter que des machines d'une puissance inférieure à 4 kW (6 chevaux.) Au-delà de 4 KW, l'utilisation en monophasé (avec un variateur de fréquence) peut devenir compliquée.
  • Y a t'il un sectionneur général sur la machine. Est-il cadenassable ?
  • Y a t'il un arrêt d'urgence sur la machine ? L'essayer.
  • La commande est-elle en TBT (24 volts) ?
  • l'éclairage est-il en TBT ( 24 V) ?
  • Le  ou les moteurs sont-ils protégés par des disjoncteurs thermiques ? Y compris les pompes. Ces appareils correspondent t'ils aux indications des plaques signalétiques des moteurs ?
  • Tous les appareils sont-ils reliés à la terre ?
  • l'intérieur de l'armoire électrique est-il propre ?

 

Machines à bois

 

Géométrie

 

L'un des problèmes des machines à bois qui n'existent pas ou peu sur les machines à métaux est que la pièce travaillée glisse sur les surfaces de référence de la machine. Ce glissement use la machine. Et cette usure est d'autant plus irrégulière que l'utilisateur travaille toujours au même endroit.  Sur une machine à métaux il est en général assez facile de compenser une grande partie de l'usure des guidages des chariots en réglant les lardons. Mais la plupart du temps les conséquences de l'usure d'une table de machine à bois ne peuvent être réduites ou éliminées qu'en réusinant les pièces concernées. Et ces pièces ont des dimensions telles qu'il faut disposer de très grosses machines à métaux pour le faire. Très peu d'amateurs et relativement peu d'artisans ont ces moyens à leur disposition.

 

Sur ce sujet, les machines en fonte anciennes dament le pion aux machines en alliage d'aluminium modernes. Elles sont quasiment éternelles et peuvent toujours être réusinées alors que les pièces d'aluminium s'usent très vite et sont souvent trop peu épaisses pour qu'on puisse éliminer de gros défauts sans les affaiblir.

 

 Cinématique- architecture

 

En fait, il s'agit ici de sécurité et les risques sont très importants. Compte tenu que l'évolution technologique des machines à bois a été nettement moins rapide que celle des machines à métaux, le parc de machines à bois en service est beaucoup plus âgé que celui des machines à métaux.

 

Les premières machines à bois ou à métaux étaient entrainées par des courroies de cuir venant du plafond.  Il reste encore beaucoup de machines à bois de ce type qui ont été modifiées par des gens plus ou moins compétents pour y adapter des motorisations individuelles. Souvent, les courroies ne sont pas cartérisées. La réalisation d'un carter est généralement à la portée d'un bon manuel à condition que la transmission soit à l'arrière de la machine. ça peut-être plus compliqué pour les machines telles que certaines toupies dont l'arbre est entrainé par une courroie venant du côté de l'opérateur. Notamment parce que le réglage de la hauteur d'arbre est situé dans cette zone. Evitez ce genre de machine.

 

N.B. : contrairement à ce qu'on croit, les machines très anciennes avaient la plupart du temps des carters, souvent sommaires, mais ils ont la plupart du temps été supprimés.

 

 

Les paliers des arbres peuvent être à roulements ou à bagues en bronze. les deux fonctionnent, mais les roulements exigent tellement moins de maintenance qu'ils sont nettement préférables. Les roulements se remplacent pour quelques Euros, la fabrication de bagues de remplacement coûte dix fois plus cher.

 

Fixation des outils sur les arbres de machines à bois

 

Les accidents très graves liés à ce point sont heureusement moins nombreux depuis quelques années.  Il faut savoir que les arbres de dégauchisseuses à section non-circulaire sont interdits à la vente depuis 1948. Mais depuis 73 ans  il reste des machines en service.

 

Le mode de fixation des fers de dégauchisseuses est réglementé aussi depuis 1948.

 

Ci-dessous les principaux modes de fixation utilisés sur les machines anciennes;

 

fixation fers BD.jpg

 

Le premier dessin correspond à ce qu'on appelle "arbre carré". C'est un montage très dangereux qui provoque le rejet du bois sur les dégauchisseuses et raboteuses et des amputations sur les dégauchisseuses. ne jamais acheter une machine avec ce type d'arbre.

 

Dans les second et troisième dessins, la lame est maintenue par adhérence et la force centrifuge tend à l'éjecter.  Ces montages sont dangereux car la force de maintient des fers n'augmente pas lorsque la force centrifuge augmente (3ème dessin) et elle diminue même dans le cas du second croquis. Ces architectures sont interdites par la code du travail français. Ne pas acheter de machine avec un arbre de ce type.

 

L'architecture présentée dans le quatrième dessin est sûre. Plus l'arbre tourne vite, plus le coin contre-fer vient exercer de pression sur le fer. Ce sont des machines équipées de ce montage qu'il faut choisir. J'en suis convaincu. Il y a 25 ans, j'ai eu un accident grave avec un  montage du second type. 5 heures d'opération à l'hôpital. Outre les dégâts physiques, je pensais avoir perdu une main, un accident de ce type laisse des séquelles psychologiques importantes. Je me suis rapidement remis de quelques sorties de route en compétition parce que j'ai compris le mécanisme qui avait conduit à la conjonction de circonstances ayant provoqué la perte de contrôle.  Pour cet accident de machine, je n'ai pu me sentir moins mal à l'aise qu'au bout de plusieurs années et avec une machine soixante ans moins âgée.

 

Pour les toupies avec des arbres à lumières, soit on utilise des fers équilibrés et à blocage par obstacle avec un amenage mécanique, soit on n'utilise que des fraises. Fraises à limiteur de passe en amenage manuel, de tous types avec amenage mécanique. En conséquence, l'amenage mécanique (entraineur) n'est pas vraiment un "accessoire". C'est un élément de sécurité très important de la machine. Mieux vaut attendre d'avoir le budget pour acheter, une machine déjà équipée.

 

Toupillage de lambris à l'entraineur dans l'ancien atelier de Maclas

 


 

Electricité

 

La sécurité électrique des machines d'avant 1960 est soit du niveau de ce qui se faisait après la seconde guerre mondiale, soit carrément inexistante pour les plus anciennes "modernisées" par des bricoleurs. Voir le paragraphe électricité consacré aux machines à métaux.

 

NEGOCIATION

 

Vous allez probablement découvrir des non-conformités. Souvenez-vous-en au moment de négocier le prix de votre machine. La plupart de vendeurs acceptent les critiques fondées et argumentées. Ils sont souvent prêts à faire un effort réaliste sur le prix. Surtout si de votre côté vous êtes prêts à faire certaines concessions, comme par exemple le règlement de tout ou partie en espèces, des arrangements concernant la date de chargement (les entreprises y sont très sensibles.)

 

Par contre, les arguments dans le genre : ça n'est bon à rien, c'est bon pour la ferraille ne peuvent servir qu'à justifier le fait que vous ne prenez pas la machine.

 

Une bonne vente est un compromis où les deux parties trouvent leur compte. Essayez de bien comprendre les vraies motivations qui poussent le vendeur à se séparer de sa machine. S'il est pressé, c'est vos arguments qui auront le plus de poids. Si c'est vous qui l'êtes, vous devrez probablement céder à certaines de ses exigences. Si  le vendeur s'est fixé une somme précise parce qu'il en a besoin pour financer sa nouvelle machine, ne l'attaquez pas sur ce front-là, vous perdriez. Essayez plutôt de négocier en plus quelques outils qu'il n'utilise plus, voire un stock de matière. Par les temps qui courent,  100 kilos de matière clairement identifiée valent parfois aussi cher que cent kilos de machine. Souvenez-vous en. pensez aussi aux lubrifiants. On met facilement une centaine d'euros pour vidanger une machine. Si le vendeur a un fut de 50 litres d'avance ça peut être une bonne compensation pour une non-conformité à régler.

 

Finalement, c'est souvent l'humain qui a le dernier mot face à la technique.

 

Si vous n'arrivez pas à trouver un accord, restez courtois et pensez à recontacter votre vendeur plus tard. Vous aurez peut-être réfléchi et lui aussi...



20/10/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 89 autres membres